"La Maison-Dieu" de Didier Fond

la fiche technique


Auteur : Didier Fond
Editeur : Editions Chloé des Lys
ISBN :978-2-87459-806-7
Prix : Poids : 405 g.
Dimensions : 20,5 x 14,5
Nombre de pages : 321

Extrait :

Elle sait.
La rumeur s’est répandue dans le village plus vite qu’un feu de broussailles. Et tout ça à cause de qui ? Madame Walter, bien évidemment. Je voudrais l’étrangler, celle-là. Heureusement que je ne vais plus au petit parc, parce que je ne sais pas si j’aurais pu résister à l’envie de lui flanquer une gifle. Je prétexte la fatigue et la chaleur pour rester chez moi. C’est tout juste si je m’aventure, le soir, à l’épicerie, pour ne plus rencontrer ces femmes qui m’insupportent. Hier, hélas, je suis tombée sur la mère Cellier, encore plus sotte que d’habitude.
Elle m’a prise par le bras et m’a demandé, avec une componction qui n’avait d’égale que son hypocrisie, si Camille avait bien supporté la révélation de… ce qu’elle ne disait pas, mais vous voyez ce dont je veux parler. J’ai dit qu’à ma connaissance, Camille s’en était à peu près remise, que cela l’avait certes affectée mais pas au point de se jeter dans la rivière.
Pauvre enfant, m’a-t-elle dit en hochant la tête. C’est un fardeau très lourd à supporter. J’ai failli lui répondre que l’idiotie était aussi un fardeau particulièrement pénible, surtout pour les autres, mais je me suis mordu la langue et me suis contentée d’un soupir et d’un hochement de tête. Pourquoi cette femme fait-elle preuve d’un tel manque de tact ?
Je suis sans doute très injuste envers Madame Cellier, mais elle a le don de m’énerver. Elle a surtout le don de me rappeler mes insuffisances, à commencer par mon incapacité à comprendre ce que Camille mijote…

Biographie :

Né à Lyon en 1955, c’est très jeune que Didier Fond s’intéresse aux livres et à l’écriture. Cet intérêt pour la littérature va le pousser vers des études de lettres modernes qui déboucheront sur une carrière d’enseignant de Lettres.
Pour prenant qu’il soit, ce métier ne l’empêchera pas d’écrire des romans, d’abord pour son plaisir, puis avec l’intention de les faire publier.
C’est ainsi qu’il a déjà édité deux romans chez Chloé des Lys : Grand-père va mourir en 2009 et L’Annonciade en 2012. La Maison-Dieu est le troisième roman publié par Chloé des Lys. Habitant toujours Lyon, il partage son temps entre le lycée où il enseigne et des loisirs centrés essentiellement sur la lecture, l’écriture et la musique.

Résumé du livre :

Certes, la vie dans un village est parfois ennuyeuse ; elle peut cependant réserver de désagréables surprises. Si Camille ne prêtait pas trop attention à certaines rumeurs concernant un drame qui s’était déroulé bien des années auparavant à la Maison-Dieu, elle se trouve soudain confrontée à la réalité : ce drame la concerne et Henriette, sa grand-tante, est bien obligée de lui raconter ce qui s’est passé. Mais Henriette a-t-elle tout dit ? Camille en doute ; et pour son malheur, elle commence une enquête concernant le passé qui va se révéler être une véritable descente aux Enfers.
Placé sous le signe de la lame la plus maléfique du jeu de tarots, le récit entraîne le lecteur dans une spirale de révélations, jusqu’au point de non- retour…