"Contes en stock" de Micheline Boland

La fiche technique


Titre : CONTES EN STOCK
Auteur : Micheline Boland
Editeur : Editions Chloé des Lys
ISBN :978-2-87459-798-5
Dimensions : largeur : 14,5 cm - longueur : 20,5cm - épaisseur : 1,3 cm.
Poids : 292 grammes
Nombre de pages : 224
Prix : 25 euros

=====================================================================
BIOGRAPHIE DE MICHELINE BOLAND

Micheline Boland est née en 1946. Dès l'âge de sept ans, elle a lu de nombreux contes et s'est mise à inventer des histoires. Tout d'abord à l'aide de personnages qu'elle faisait apparaître et disparaître sur la scène d'un petit théâtre en carton. Vers neuf ans, elle a découvert avec plaisir des pièces de Molière et a commencé à se passionner pour les rédactions proposées en classe. Elle donnait beau¬coup de vie aux descriptions de lieux en y mettant en scène des personnages. Par exemple, elle décrivait sa maman occupée à cuisiner en chantant des airs à la mode. Les appréciations de toute la famille et de ses institutrices l'ont encou¬ragée à poursuivre.
Micheline aimait aussi écrire des lettres. Elle correspondait avec des amies et leur décrivait des anecdotes de sa vie.
À partir de l'adolescence, Micheline a beaucoup lu des poètes romantiques et des nouvellistes. Elle a participé à des antholo¬gie de poésie, à des revues littéraires publiant des nouvelles de jeunes auteurs ainsi qu'à la rubrique ré-servée aux jeunes poètes dans des journaux belges comme le Soir, la Cité ou le Peuple.

Après des études de psychologie, Micheline a travaillé dans un centre P.M.S. En 1994, elle débute une lon¬gue formation en programmation neuro-linguistique et obtient le titre de maître-prati¬cienne en P.N.L.

À partir de son expérience professionnelle, elle a écrit divers articles de psychologie appliquée. Son intention était d'aider autrui à vivre plus agréablement en découvrant d'autres stratégies que celles utilisées habituellement (en faisant notamment l'expérience de s'attacher moins à des petits détails ou en utilisant davantage un de ses cinq sens). Certains de ces articles ont été publiés dans des revues belges et françaises.

Ce souci d'aider les autres se retrouve dans la plupart de ses écrits. Micheline s'inspire très sou¬vent du quotidien banal. Un rien, un parfum, une remarque, un visage, peut alimenter son ima¬gination. Elle aborde les relations humaines et les tentations ordinaires.

Elle a publié onze livres aux éditions Chloé des Lys. Elle a contribué à plusieurs recueils collectifs chez d'autres éditeurs. Sa participation à de nombreux concours lui a valu plusieurs prix importants. Elle s'intéresse également à l'écriture des haïkus qu'elle pratique avec bonheur. Elle fait partie de l'Association Carolo d'Impro théâtrale. Elle est également conteuse, choriste et pratique le tir à l'arc.

Site Internet : http://homeusers.brutele.be/bolandecrits
Blog :http://micheline-ecrit.blogspot.com

RÉSUMÉ DU LIVRE

Recueil d'une cinquantaine de contes teintés d'humour et de tendresse, pleins de bons conseils et de jolies morales qui emmènent le lecteur sur les chemins de l'amour, de la fraternité et de la débrouillardise. Certaines histoires livrent les secrets des animaux et des gens ordinaires Parfois même, il y est question de formules magiques…

EXTRAIT
QUELQUES SECRETS D'ANIMAUX

Les coccinelles

À leur création, les coccinelles étaient blanches et toutes les fleurs étaient colorées. En ce temps lointain, les coccinelles étaient déjà friandes de pucerons. Elles en dévoraient de grandes quantités et comme les pucerons étaient gourmands de fleurs, c'est auprès d'elles que les coccinelles trouvaient bien souvent de quoi satisfaire leur appétit.

Mais un jour, les coccinelles prirent conscience que les fleurs leur devaient une fière chandelle !

La reine des coccinelles alla voir la reine des fleurs : "Vous avez la beauté, vous êtes radieuses, mais sans nous et notre grand appétit pour les pucerons, votre vie ne tiendrait pas à grand-chose. Alors vous qui semblez les préférées du Créateur, demandez-lui de nous donner un peu de vos couleurs !"

La négociation fut longue, très longue. Le Créateur expliqua, en effet, qu'il y avait sur terre un juste équilibre des coloris et que si les coccinelles devaient, elles aussi, être de teinte vive, ce serait aux dépens de quelques fleurs. C'est à l'issue de ces tractations que des fleurs blanches ont vu le jour, que les coccinelles ont arboré une teinte rouge ou jaune et sont constellées de points noirs.

Et ce fut un accord gagnant-gagnant puisque les fleurs continuent d'être protégées par les bêtes à bon Dieu et que les coccinelles sont satisfaites de leur apparence.