"Germain et ses pantins" de Bruno Charrier

Titre : Germain et ses pantins
Auteur : Bruno Charrier
Genre : Théâtre
Editeur : Editions Chloé des Lys
ISBN : 978-2-87459-801-2
PRIX : 16,40€
Poids : 101 grammes
66 pages
14 cm et demi sur 20 cm et demo
==============================================

Bio :
Auteur, comédien, metteur en scène, Bruno Charrier vit actuellement à Antoing en Belgique. En 2003, il reçoit le prix d'encouragement à l'écriture de la DMDTS pour sa pièce « Reportage ». En 2010, il crée, avec sa compagne Sophie Barbieux, la compagnie Bohême en Gouaille avec laquelle il monte notamment le spectacle de masques « Quenouille de Fouchtre ! »… mais pour en savoir plus, il vous propose de faire un petit tour sur le site de la compagnie : www.bohemeengouaille.sitew.com

Extrait :
Rien que de la chair, rien que des squelettes, qui marchent au pas, qui s’enfoncent, des télés dans le ventre Disait le poète
et moi qui me fais branche d’arbre dans la mort d’une rivière
Pas de couleurs, pas de nénuphars, pas de lumières, pas d’illusions, pas de mensonges, pas d’horizon
Rien qu’une plate et morne solitude jouée par ne me demande pas par qui
Je ne suis pas Dieu alors, à quoi sert ? Que veut dire ta vie ? Que veut dire leur vie ? Que veut dire notre vie ? Quoi sert à quoi ?

Résumé :
Germain est un être raté, écorché vif, désespéré, un être à la dérive. Transformant en pantins les personnes clés de sa vie, il s'invente une existence qu’il voudrait « meilleure » mais qu’il dessine malgré lui sur fond de violence, de rupture, d'alcool, de cauchemar...
L'auteur décrit avec talent les états d'âme de son personnage en pleine déchéance et le fait évoluer de façon originale. A travers cette vision bien noire et bien pessimiste de la vie, il nous fait réfléchir et nous interpelle.
Il sait nous transporter dans cet univers terrible où les personnages semblent prisonniers de leurs névroses et de leur misérable existence.
Les dialogues traduisent avec talent ce mal-être et cette violence enfouie en chacun d'eux. Le texte est en tout cas très bien écrit avec quelques passages remarquables, spécialement dans les longs monologues, en général très réussis.Un texte exigeant, original. »