"2401" de Bob Boutique

une lecture de Paul Van Melle d' "Inédit Nouveau"


« Je crois vraiment qu’il reste quelques auteurs aussi doués qu’ Audiard dans la plaisanterie et le suspense de bon alois. De temps en temps nous en recevons et ils jouent à qui perd gagne, comme ce librairie connu depuis longtemps par mes origines schaerbékoise (donc belges) comme tant de souvenirs des quartiers Helmet, Lambermont, Josaphat, Riga de mon square favori et tutti quanti.

Exemple, Bob Boutique, qui vient de terminer dans le plaisir ce qu’il appelle un thriller et qui pour moi est la joie de continuer ses livres précédents, des « contes bizarres » en deux volumes et les désormais fameuses et fumeuses « 10 petites négresses » (rien à voir avec Agatha ni avec un authentique polar) où j’ai retrouvé son humour froid et potache, dont il ne pourra selon moi jamais se débarrasser.

D’ailleurs il écrit comme en bavardage et cela m’amuse comme le titre « 2401 » et la définition des genres, policier/thriller, qui ne concerne vraiment que la fin, qui devient en gros plus sérieuse, comme si l’auteur n’en pouvait plus de plaisanter. »