"2401" de Bob Boutique

un commentaire de Jean-Louis Gillessen


Salut l'artiste,

J'ai bien reçu ton livre, c'est EXTRA !

Je ne peux m'en détacher, mais suis obligé, car 12000 chantiers et activités en cours tous les jours ...

Merci pour la dédicace,

2401 est un roman passionnant, et ton style me botte à ravir !

A bientôt pour plus de commentaires,

***

Salut Bob,

J'ai terminé la lecture de 2401 cette nuit à 02H27, à la fois content et triste qu'il n'y ait pas un autre sous la main ! J'en ai, pas de toi.

Extra le suspens du début à la fin ! Tes dialogues bien ficelés, ton humour bien présent, la joie de retrouver les expressions flamandes et le patois, les références nombreuses/films, musique, musées, personnes, quel pied !

J'ai noté : la seule faute/orthographe est le mot " événement " écrit 7 ou 8 x avec un accent grave, lors qu'il demande deux accents aigus.

Page 236 : " sur le la terrasse "

Page 304 : Ludwig Hess, puis Heinz.

Extra les " ... frisson glacé descend le long de son échine ... ",

heureusement qu'à la fin, Lieve dépose enfin sa bouche sur celle de Johan Chagrin !

Petit regret qu'ils ne se taillent pas ensemble à deux !

J'aime Stephan Eischer, suis fan !

Voilà, pas beaucoup de temps, mais voulais te souligner que ton livre est au top des tops ! Ah oui, j'oubliais, tu devrais l'envoyer à Luc Besson, il en ferait un film du tonnerre ! Ton écriture est cinématographique, entre autres. Les plans coupés, les reprises, la description des lieux et des gestes + expressions, etc...

A tout bientôt,

amitiés,