"2401" de Bob Boutique

une lecture d'Alain Delestienne


Je suis triste ... parce que je viens de terminer "2401" de Bob Boutique avec lequel j'ai passé une semaine intense de lecture.

J'aurais bien voulu que ça continue pendant 450 autres pages. Seule la fatigue des yeux me faisait lâcher le livre jusqu'au lendemain.

Outre un policier captivant à l'intrigue originale (quelle imagination!), c'est un grand roman dans lequel le style (l'art) de l'auteur crée et fait vivre réellement ses personnages, installe une atmosphère, nous emmène dans des lieux variés que l'on voit de ses propres yeux, ...

L'ensemble est parsemé de touches humoristiques qui permettent de décompresser, un humour à la Bob Boutique, c'est-à-dire unique.

Il ne cherche pas à faire littéraire, à imiter nos bons vieux classiques, il est lui-même.

En waarom niet enkele woorden in (het?) nederlands, le Hollandais est plus hollandais, la Flamande est vraiment flamande. Les héros, on les aime, on les aime un peu moins, on les déteste.

Oserais-je avouer une tendresse particulière pour "la petite"? Non, ça ne plairait pas à Johan, je n'en dis pas plus.

Après avoir lu "Contes Bizarres I et II", "Les dix petites négresses", je pressentais que cet auteur, unique à mes yeux, nous offrirait un grand roman. Par convention, par politesse, on dit souvent "A quand le prochain?", mais ici, je le dis et le pense vraiment.

NB: pour nos amis francophones non belges: "Et pourquoi pas quelques mots en néerlandais, "