"Les 10 petites négresses" de Bob Boutique

une lecture de l'asbl Dé-lire


Bonjour, j'ai lu votre livre d'une traite hier soir. (Il était trop tard pour moi lundi lorsque je me suis couché, j'ai donc opté pour une bd.)

J'ai beaucoup aimé le début, surtout pour l'humour. J'ai aussi apprécié que, contrairement au livre d'origine, l'histoire commence très rapidement et les secrets soient révélés au compte-goutte. Le seul petit bémol du début est que, si on gagne du temps en décrivant beaucoup moins les différents protagonistes, on perd en clarté car le lecteur doit souvent se référer à la "page cornée" ce qui rend la lecture plus laborieuse. (C'est pour limiter ce problème que j'ai choisi de le lire d'une traite).

J'ai dévoré le milieu, quand 4 ou 5 négresses sont mortes et qu'on n'a plus du tout besoin de s'en référer aux pages de présentation.

Par contre, la fin, sans être mauvaise, m'a déçu : vous nous vendez du polars, les fans du genre se réjouissent, craignent d'être déçus à cause de la fascination qu'a exercé sur eux ce monument qu'est l'original, et vous nous livrez une fin qui m'a rappelé "Le Monde de Sophie."

En soit, c'est une bonne fin, surréaliste, étonnante, (qui explique tout!) mais le lecteur se sent un peu grugé (moi du moins) j'ai eu l'impression d'une rupture de ce contrat tacite qui lie l'auteur d'un polar et son lecteur "je te donnerai de quoi deviner la fin mais tu devras te creuser les méninges".

En résumé, j'ai adoré le début, je suis facilement entré dedans, les débuts sur l'île ont été compliqués (j'ai plusieurs fois dû vérifier qui était qui) puis ça m'a plu de plus en plus et j'ai moins aimé la fin.

Je vous remercie encore pour ce livre et la dédicace et me procurerai très probablement bientôt vos nouvelles. Passez une bonne soirée, merci et bravo pour ce livre. (N.B. : les descriptions courtes, outre le but de permettre au livre de commencer rapidement, ne sont-elles pas liées aussi à votre désir initial ? : écrire une nouvelle" ? )