Alain Delestienne

J'ai lu.... "La Terre nous dit à Dieu"
de Sylvana Minchella

par Alain Delestienne


La terre, l'humanité ne vont pas bien, elles ont peur d'une catastrophe imminente vers laquelle les conduisent les puissances de l'ombre.

Encore cela ne concerne-t-il que les êtres conscients. Conscience nécessaire aussi pour traduire le langage métaphorique de l'oeuvre..

Contrairement aux pessimistes résignés, l'auteur, par sa clairvoyance, a repéré des humains qui aspirent encore à un monde de lumière et d'amour. Le préfacier se demande si elle a été visitée??? D'autres êtres, infiniment plus évolués que nous, libérés des travers de l'enveloppe humaine et animale, veillent sur ces humains éveillés et tentent de pénétrer la conscience des autres en décillant leur 3e oeil. .

Ils vont jusqu'à s'incarner avec tout ce que cela comporte, comme l'a fait un certain Jésus, pour leur montrer le chemin et les sauver..

Ici, nous sommes dans la religion ou la science-fiction. Les plus sceptiques d'entre nous seront amenés à suivre Silvana Minchella qui écrit tout en nuances, en finesse et avec une grande délicatesse de pensée. Magie de son écriture! Nous sommes à l'extrême opposé des best-sellers de science-fiction lourde et grossière. .

Une énigme pour moi cependant. L'être évolué Mars, envoyé en mission sur terre dans la peau de l'humain Martial, ne parvient pas à oublier l'humaine Justyna lorsqu'il retourne dans l'univers de lumière..

Personnellement, je ne connais pas le dieu évoqué à plusieurs reprises, mais s'il tend vers la lumière et l'amour, je veux bien faire un bout de chemin avec lui, comme je vous invite à faire une belle et enrichissante balade littéraire et humaine avec Silvana Minchella.