Carine-Laure Desguin

J'ai lu.... "Taches d'encre"
de Martine Dillies-Snaet

par Carine-Laure Desguin



" On a trop peu de temps à être Pour se permettre de ne pas dire "je t'aime" Aux gens que l'on aime "

" Taches d'encre", c'est nonante pages qui vous jettent au visage des flaques d'émotion ; nonante pages pleines de maturité qui nous crient :
" réveillez-vous, vous qui dormez sur le doux matelas de l'indifférence, ouvrez les yeux et regardez la vie ! Aimez-la sentez-la ! Aimez les autres"!

Avec ses mots tantôt dissipés en puzzle tantôt dans l'ordre et la juste rime, Martine Dillies-Snaet nous réchauffe et nous refroidit en même temps ...Ces textes-là, on ne peut les lire et rester arrimés aux berges de l'indifférence.

Ces textes-là ne cheminent pas, ils sillonnent nos coeurs et labourent nos corps, avec à la fois de la force et de la sensualité.

De tous ces mots, deux transpercent chaque page : AMOUR et VERITE.

Ce professeur de mathématiques, lauréate de nombreux concours de poésie ne compte pas les gifles qu'elle nous claque au visage pour donner de la vue à nos yeux , de l'amour à nos coeurs et de la vérité à nos paroles !

L'amour se lit s'étend se lie à chaque phrase, l'amour avec un grand A, l'amour universel...L'amour de sa terre, une terre paysanne qui fume de la sincérité et la valeur des belles âmes humaines...L'amour de la famille ! Les mots - cadeaux gâteaux qu'elle envoie vers ses enfants sont des leçons de vie glissées tout en douceur sans jamais moraliser entre couleurs et poupées, entre force et vérité.

On lit ces textes et on fait un retour sur soi-même. On se pose les questions essentielles de la vie!

" taches d'encre", c'est un livre de poésie facile à lire, difficile à faire rebondir dans notre quotidien...Alors on lit, on relit et relit encore...

Une couverture frôlant "l'origine de la vie" de G Courbet, une originalité dans la mise en page, des lettres au caractère docile captent notre attention et ne nous essoufflent jamais !

L'auteur ose les dialogues et ça, c'est "Ploegsteert " rare en poésie !

" Taches d'encre ", ça veut dire pour moi : " Détache l'ancre, lève -la !" L'ancre ?? Oui, l'ancre alourdie par le poids de nos incertitudes, de nos indifférences, de nos hésitations !

" détachons l'ancre " de tout ça et, à l'instar de Martine Dillies-Snaet, disons "je t'aime" tout de suite et maintenant ...On a trop peu de temps à être !

Chers amis, je ne vous demande pas SI vous lirez ces poèmes de vie et d'essence des sens, je vous demande QUAND ?