J'ai lu.... "Les Romanichels"
de Edmée De Xhavée

parNadine Groenecke

L'histoire débute avec Olivia qui habite en Italie.

Elevée par sa grand-mère, dans un milieu bourgeois, elle n'a jamais été proche de sa mère et pourtant, lorsque celle-ci lui demande de la rejoindre à Bruxelles, elle n'hésite pas à sacrifier ses vacances dans l'île de Brioni, pressentant que cette requête cache autre chose que de simples retrouvailles.

Elle a vu juste. Suzanne, sa mère, va en effet lui apprendre qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Elle veut, tant qu'il est encore temps, évoquer son passé et celui de ses ancêtres avec sa fille. Durant une semaine, Olivia va donc écouter "Mammita" ressusciter les membres de sa famille et les proches qui les ont accompagnés, l'occasion pour elle de se pencher sur sa propre vie.

Le livre d'Edmée, c'est une fresque familiale, une farandole de personnages bigarrés qui évoluent dans une traversée des générations et qui surgissent au fil des pages comme un envol de papillons multicolores. Ils se croisent, s'aiment, se détestent, s'ignorent, se supportent... et, comme dans toute famille, ils portent des surnoms qui les rendent d'autant plus attachants.

Dans un style riche et raffiné et basculant allègrement de l'humour au tragique, Edmée raconte avec brio les émotions et les sentiments qui s'entrechoquent dans ce milieu "bien comme il faut" pétri de conventions.

Vous l'aurez compris, j'ai passé un excellent moment en compagnie des nombreux personnages du livre de l'auteur. Ce roman, j'en ai savouré chacune de ses pages, comme on se délecte d'un caramel fondant ou d'un bonbon à la violette. J'ai aimé le délicat parfum d'antan qui en émane et qui crée une atmosphère particulière. Et j'ai apprécié le dénouement inattendu. Mais, chut... Je laisse les futurs lecteurs le découvrir.