Martine Dillies Snaet

J'ai lu.... "Mélange" de Pierre Rive

par Martine Dillies Snaet



J’avais eu l’occasion de lire le récit « Chère Ghislaine » de Pierre Rive et ce dernier m’avait drôlement bien amusée aussi me suis-je demandée ce qui se cacherait derrière les autres textes ? Curiosité féminine.

Chez Pierre Rive, j’ai aimé la fantaisie, les idées car des idées originales il y en a. Tout un tas. J’adore. J’adore certaines chutes, d’autres moins mais je me suis surprise à sourire de nombreuses fois. Ça c’est inestimable. Combien de livres arrivent-ils à nous faire sourire ?

Certains mots du vocabulaire m’ont souvent heurtée, je ne m’y attendais pas, et ce vocabulaire-là, c'est du vocabulaire de « mec » et ce n’est pas trop mon truc. Hé bien, malgré ça, j’ai souri. Souvent. Je me surprends. La surprise n’est pas désagréable.

Sinon que dire que l’auteur doit intéresser tout un public. Je m’imagine des étudiants de 5ème au cours de poésie (élèves de 1ère en France) lisant ces textes. Il y a de quoi agrémenter le cours à cause de l’originalité et de la diversité.

Décidément, chaque livre peut réellement avoir un public, son public.

Bonne chance !