Alain Magerotte

J'ai lu.... "Le magasin de contes"
de Micheline Boland

par Alain Magerotte


Une réflexion qui m’a toujours irrité de la part des critiques : «Dugenou a sorti un nouveau livre ou un nouvel album, c’est du Dugenou…» Que veulent-ils que ce soit ? Du Trucmuche ? Du Machinchouette ?...

Un artiste a un style qui lui est propre. Il peaufine, améliore, va de l’avant, mais il a une «patte» reconnaissable entre toutes et c’est ce qui le caractérise et fait son succès. Quand je me prépare à lire du Micheline Boland, je m’attends à lire du Micheline Boland et pas du Bob Boutique, du Laurent Dumortier ou du Raymonde Malengreau, qui, eux aussi, ont leur style propre.

Bref, «Le magasin de contes», c’est du Micheline Boland pur jus et comme j’avais envie de lire du Micheline Boland, ça tombait plutôt bien.

Bon, allons-y, parce qu’il y a 37 contes qui nous attendent… excusez du pneu comme dirait Alexandre, mon garagiste (Bof !... Ou plutôt Pfffff !... J’aime le son du pneu qui se dégonfle le soir au fond d’un garage…)

DES RUMEURS ? : Gilles apprend ses origines par la voix d’un tilleul… «Tilleul, mon beau tilleul...»… ce n’est pas ça du tout…

LE BÛCHERON : Après la poule aux œufs d’or, voici le marronnier aux pièces d’or…

LE PREMIER CASSE-VITESSE : Princesse, Gédéon et Reinette, poules et canard, sont victimes de chauffards, une solution est trouvée…

LA COUTURIÈRE : Et tipe et tape fait la couturière, ployant sous les pièces d’or...

LE SECRET DE L’ÉCUREUIL : Et Tic et Tac fait l’écureuil, ployant sous les innombrables provisions. Une façon d’engranger qui intrigue d’autres occupants de la forêt…

AMOUR ET CARNAVAL : Certains seraient-ils obligés de se déguiser pour plaire ?

BONNE RENTRÉE, VICTOR : T’aurais dû apporter des bonbons, Victor, parce que les fleurs, c’est périssable. Et ce chien, Milou… ne crains-tu pas Micheline d’avoir des problèmes de droits d’auteur avec Nick Rodwell de la Fondation Hergé ?

S’Y METTRE COMME LES AUTRES : Un petit rappel en matière d’écologie ne fait pas de mal.

UNE MUSIQUE DE FLÛTE : Le Président a une nouvelle passion ! Branle-bas de combat dans les médias et la population. Les supputations vont bon train…

LES CHAUVES-SOURIS : Sympathique petit animal diabolisé par un moins sympathique gros animal, l’homme…

UNE CLOCHETTE POUR POUSSY : Poussy, adorable petit chat qui commence à prendre de mauvaises habitudes. Sa maîtresse y remédie en l’affublant d’une clochette…

RUMEURS : La Marie est une fille sociable, toujours prête à aider, à donner… une «bonté» qui finit par jeter la suspicion…

SPÉCULOOS : Thierry et Patrick sont deux frères. Ils n’arrêtent pas de se chamailler… jusqu’au jour où Saint-Nicolas leur offre un énorme spéculoos…

JOUR GRAS POUR NOÉMIE : Noémie rêve de participer au carnaval. Sa maman ne veut pas. Un jour, la petite fille reçoit un masque…

L’eau est à l’honneur pour les trois contes qui suivent : HISTOIRE D’EAU, HISTOIRE D’OR, L’OR DE LA FONTAINE et LA PERSEVERANCE DE JEANNETTE. A chaque fois, l’eau est pourvoyeuse d’or et permet à des personnages d’améliorer leurs conditions de vie. Que ce soit l’ami Pierrot (pas celui d’ «Au clair de la lune»), l’ami Jeannot (lui, par contre il la voit, la lune… dans l’eau de la fontaine) ou l’amie Jeannette (et pas Cahuète), un rien distraite…

UN NOËL D’ENFANT : Les parents de Martin se sont quittés… mais se retrouvent à Noël. Un conte vibrant d’émotion.

TEMPS PERDU : Comme Marcel Proust, le Roi est à la recherche du temps perdu… et une bonne rançon pour celui qui le retrouvera… pas Proust, mais le temps perdu !

SOURIS INTERDITES : Des souris capables de comprendre un panneau d’interdiction. Etonnant… vous avez dit étonnant ?...

DU NEUF POUR HALLOWEEN : Papy Oscar a une bonne idée pour renouveler le masque de la fête d’Halloween. Cela lui permettra même de revoir une ancienne amie…

PREMIER RÉVEILLON : Une entorse permet à une jeune infirmière, super active, de goûter aux joies simples des préparatifs d’un réveillon…

LE SOLEIL DANS LA MANCHE : Un jeune africain subjugue son auditoire, un vieux et une famille de touristes, en sortant des rayons de soleil de sa manche…

HISTOIRE DE BANC : Le vent règle un «problème» de banc, un ancien en bois vermoulu et deux nouveaux en tek, alors que les hommes s’étaient quelque peu emmêlés les pinceaux en les «plaçant» n’importe où, n’importe comment…

LA MITRE DE SAINT-NICOLAS : C’est au tour de Saint-Nicolas de recevoir un cadeau. La petite Alizée s’en charge sans que le grand Saint ait vent de l’affaire…

UNE GALETTE DE ROI : Le petit Jules se découvre un talent de chanteur en obtenant la fève cachée dans la galette des rois. Et il chante : «Fève Jacques, fève Jacques, dormez-vous ?...»

LA CLOCHE GOURMANDE : Les cloches de Pâques sont chargées de chocolat qu’elles doivent larguer dans les jardins. L’une d’elle, Bernadette (elle est très chouette), enivrée par l’odeur du chocolat, ne se résout pas à accomplir sa tâche…

LE CERISIER ET LA VÉRANDA : Malgré l’attrait qu’elle éprouve pour le cerisier du jardin, Vinciane, trop timorée, n’interviendra pas quand ses parents décideront de l’abattre (l’arbre, pas Vinciane) pour construire une véranda…

GRANDIR : Julien dit «Juju» ou «le petit Juju» a trouvé le truc pour grandir : faire de plus longues nuits. A méditer et surtout à faire lire aux enfants qui n’aiment pas se coucher tôt…

AMÉLIE ET HALLOWEEN : Une gigantesque toile d’araignée avec la bêbête au milieu, voilà ce que «propose» Amélie, bien malgré elle, à celles et ceux qui refusent de donner des friandises le soir d’Halloween…

UN CHIEN POUR NOËL : Le soir de Noël, un couple découvre un chiot sur le pas de la porte. Ce couple, qui ne veut pas d’animaux, va-t-il l’adopter ?... C’est ce que vous saurez en lisant le livre…

L’ÂNE DE SAINT-NICOLAS : Fils d’une riche femme d’affaires, un jeune garçon sympathise avec l’âne du grand Saint…

DEUX HORLOGES : Pas évident de remettre les pendules à l’heure dans un «vieux couple» et dans le village où ils habitent…

LE PETIT ŒUF OUBLIÉ : Dans ce conte-ci, il semblerait que ce soit bien l’œuf qui vienne avant la poule (éternelle question…)

UN NOËL DE CHAT : Le chat Nelson est un coquin qui ramène des décorations de Noël au grand dam de sa maîtresse…

UNE VIE : Que l’on soit jeune ou plus âgé, le temps passé dans un coin n’est pas le même…

LE HENNIN : Une princesse est amoureuse d’un troubadour. Signe convenu entre eux pour marquer l’amour (réciproque) qu’elle lui porte, la belle se coiffe d’un hennin…

Oufti (comme on ne dit pas à Bruxelles), quelle imagination ! Impressionnant ! Bravo Micheline. A ce régime-là, tu pourras ouvrir d’autres magasins… Filigranes n’a qu’à bien se tenir… et pourquoi pas un Supermarché ?... Là, c’est Carrefour qui devra s’accrocher…