Kate Milie

J'ai lu.... "Changements"

Laurent Dumortier

par Kate Milie



La cover : Un cadre doré, des pommes, une grappe de raisin, des fleurs, un vase ancien, une nappe brodée… Bref, cette nature morte pourrait suggérer un univers bien tranquille… Mais… Vous aurez certainement remarqué ces traces de sang dégoulinant sur la jolie nappe….

4ème de cover : « Un grain de sable qui vient se nicher dans les rouages d’un quotidien banal et tout bascule, tout change…»

Alors, on l’ouvre ce livre ? 97 pages. 30 textes très, très courts (la plupart font deux pages).

Et c’est parti….

C’est comme aux montagnes russes, il faut s’accrocher… Le rythme est rapide… A peine est-on entré dans une histoire, pardon, à peine est-on happé dans un drôle de monde, qu’on en sort projeté dans un deuxième (pire que le précédent), et comme on n’en revient pas de ce qu’on a lu… On en redemande…

Oui, même moi qui ne suis pourtant pas très branchée « fantastique », j’ai tout lu, fascinée. Et il y a pour tous les goûts !

Une croisière qui s’avérait une aubaine « Moi qui, habituellement n’avait jamais rien gagné d’intéressant… » se transforme en cauchemar.

Le Temple de Necta situé dans le désert égyptien devait être un classique lieu de fouilles archéologiques… « Cependant, le secret du temple était autrement plus important que ce que le vieux savant supposait… ».

Le Mandrill met en scène une banale histoire de recherche d’emploi, un paisible jeune homme se retrouve confronté à un homme influent et voilà qu’une malédiction africaine surgit.

Dans une maison de repos, pendant que les pensionnaires écoutent du sirtaki, une vieille dame décide de ce qui lui reste de liberté en…

Je ne parle pas du Peintre, trop terrifiant pour l’âme sensible que je suis. Ne comptez pas sur moi pour décrire l’homme sans visage. Allez, je veux bien évoquer le Train, un petit cadeau, la phrase finale : « Aucun des voyageurs n’était en mesure de dire vers quelle destination nous roulions et encore moins d’affirmer qui était aux commandes du train… ».

Ce petit bouquin surprenant (et ses très courtes histoires bien ficelées) amène à une réflexion sur l’écriture. En deux mots, tout est dit. Pas besoin de descriptions. La concision apporte un rythme très dense. Je sors de cette lecture interpellée...