Carine Laure Desguin

J'ai lu.... "l' Ange gardien"
de Marie-Claire Georges

par Carine Laure Desguin


Ne croyez pas qu'ouvrir ce livre L'Ange Gardien, c'est s'engouffrer dans la nef d'une grande cathédrale et rester là ...Non, lire ces vingt-cinq nouvelles d'ici ou d'ailleurs , c'est se permettre un tour du monde tout en restant bien calé dans son fauteuil, c'est se réconcilier avec le destin, rencontrer de nouveaux visages et c'est aussi apprécier la simplicité du quotidien.

Préfacées par Thierry Ries, ces cent nonante-quatre pages nous entraînent dans une grande farandole de gens de toutes les couleurs, d'animaux doux et intelligents, d'une nature vivante : une récompense, un cadeau de Noël !

Ce livre, je l'ai aimé. A chaque nouvelle que je terminais, j'avais hâte de commencer la suivante ..Et, à chaque fois, c'était une surprise, un inattendu qui se pointait ...

Marie-claire George écrit ses personnages avec tendresse et empathie...Ajoutons de l'amour, de l'humour et tous ces sentiments justifient pourquoi je n'ai pas laché ce livre avant de l'avoir terminé ...Et encore, il m'accompagnera longtemps car un ange gardien, c'est un ami pour toujours !

Les personnages de cette auteure sont surprenants et vivent des histoires d'amour insolites et improbables :

- Un ange gardien sort son gsm et téléphone à Dieu...
- Mademoiselle Baupré, une dame âgée que l'on croit sage comme une image a un vécu d'aventurière ...Elle dit : Mais ma chère enfant, pourquoi m'aurait-il fallu pleurer un homme qui me faisait rire? Non, non, après Dan, il y en a eu d'autres....Elle dit encore : Je continue à tricoter des rêves. et je n'y vois jamais la même chose. Je ne peux pas vivre sans eux, sans projeter d'autres aventures...L'heure de la mélancolie ne sonnera jamais dans ma maison...Tous ceux que j'ai aimés ne sont qu'à un battement de coeur et je continue à leur sourire ....
- Sir Samuel Baker et la Fille de la Lune, un conte de fées ....
- Isabella, aurait-elle imaginé vivre une histoire d'amour avec un desperado ?
- Un peintre passe son existence à regarder des portraits célèbres de femmes et puis ...
- Le graffiti sur le pont ...Sandra je t'aime ...Quand le destin tranche et décide ...

Tout est possible et l'inattendu se réalise :
- Monsieur Sharif rencontre par hasard le jeune Omar et ...
- Un américain téléphone à une parisienne ...le hasard et ...
- Un grand et fort bel arbre raconte sa vie, ses amours, ses déceptions et ...son recyclage ...
- Sur une table, un stylo, une aiguille et un sécateur se rencontrent ...
- Avec humour et clairvoyance, Louis XVI nous raconte ses derniers instants ...
- L'histoire de Caîn et Abel n'est pas celle que vous pensez !
- Un défunt entend les querelles familiales ...Et que fera Spirou ?

Ces textes qui nous entraînent en Colombie, dans le Sahara, aux Etats-Unis, au Chili et dans d'autres ailleurs nous projettent aussi dans un monde futur ...
- Elle se voyait transformée, oubliait son teint maussade ...Elle avait envie de rire...
- Et ce marathon, spécial chère auteure ce marathon, spécial ! Plus que tout autre, il le mérite : il a couru, il a peiné, il s'est reposé. Il a respiré les fleurs, il a parlé à un enfant. Il a fait renaître l'homme. Il a rendu le monde plus beau.

Et vous aussi, chère Marie-Claire George, vous avez rendu ma journée plus belle.

Une Fille de la Lune, toujours, met la lumière dans la nuit. (page53)