Interview...

Dominique Wauthy


Pseudo ou nom réel ?
Plutôt nom réel. Dominique Wauthy. Parfois DWAU car c'est mon diminutif à usage professionnel, disons.

Où habites-tu ?
J'habite le village de Rhisnes, sur les hauteurs de Namur en direction de Gembloux. Commune de La Bruyère pour être précis.

Une vie de famille ?
Je suis marié, sans enfant.

Sucré ou salé ?
Plutôt salé l'été et sucré l'hiver !

Profession ?
Je suis journaliste à L'Avenir. En presse quotidienne, mais je traite surtout des sujets sous l'angle magazine. Cela tourne autour de l'art de vivre, les loisirs actifs, la culture en général et tout ce qui concerne la vie quotidienne.

Depuis quand écris-tu ?
Depuis longtemps, mais cette expérience est ma première.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Parce que cela s'imposait après le refus poli d'une vingtaine d'éditeurs.

Quel livre vas-tu publier ?
" Aysegül, tu ris, tu pleures. Une vie en Turquie " est le parcours d'une femme. C'est un récit biographique. Elle quitte tout pour suivre l'homme qu'elle aime et aussi fuir une vie qui ne lui convient plus. Sa vie sera une suite de bousculades, de petits et grands bonheurs, de petits et grands malheurs. L'histoire est le fruit de notre rencontre il y a cinq ans maintenant. Aujourd'hui, cette septuagénaire vit à Istanbul. Devenue musulmane, elle es devenue citoyenne turque. Mais une partie de son coeur est resté en Belgique.

Comment vas-tu procéder pour te faire connaître ?
Je compte sur des collègues journalistes en presse écrite, en radio et en télévision. Rien de moins.

D'autres projets ?
J'aimerais écrire un roman fruit total de mon imaginaire. Et qu'il parle au plus grand nombre pour partager des émotions positives.

Pourquoi écris-tu ?
J'écris pour gagner ma vie et informer un maximum de gens; demain, j'aimerais écrire davantage pour faire rêver en douceur.
J'aime beaucoup les gens qui jouent avec les mots. Comme Raymond Devos. J'aime les artistes qui nous aident à rêver et décoller. Ils sont nombreux. les plus créatifs sont aussi ceux qui sont le plus en souffrance. Rimbaud, Van Gogh, Michel-Ange, Gainsbourg et d'autres....

Un ami ou une amie dont tu aimerais évoquer ?
Je parlerai de mon ami Alain Bustin. Il a écrit une histoire formidable parue chez Chloé des Lys: < Albert ou la quête d'un marathonien>. C'est lui qui m'a donné l'idée de contacter cette maison d'édition.

Des hobbies ?
Ils tournent autour du sport et du voyage en général. Je suis triathlète Ironman. J'aime aussi le bricolage et le travail manuel en général.

As-tu un blog ?
Non, mais je suis sur facebook.

Qu'est-ce qui te fout en rogne ?
L'imposture. Il n'en manque pas dans notre société.

Un souhait ?
Rencontrer un maximum de gens heureux.

Quelle est la question la plus stupide qu'on puisse te poser ?
Toutes les questions méritent une réponse. Dés lors, il n'y a pas de question stupide. Rien que des gens stupides.