Interview...

Tangi Warhol


Pseudo ou nom réel ?
Salut ! Warhol ? C'est un pseudo. Il m'a été donné par un ami, il y a longtemps.

Où habites-tu ?
Brest. À l'autre bout de la France. À 2 km à vol d'oiseau de l'une des plus importantes concentrations de sous-marins et d'engins nucléaires de destruction massive d'Europe.

Une famille, des enfants…
Non, pas dans ces conditions...

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
J'ai commencé à écrire quand j'ai eu terminé tous les romans et nouvelles de Philip K. Dick. Parce qu'à ce moment-là, en tournant la dernière page du dernier livre, je me suis dit : C'était génial... Mais après ?

As-tu déjà publié quelque part ?
J'ai participé et je participe encore à des fanzines comme le RétrofuturMag. J'y ai publié des articles, des nouvelles, des dessins humoristiques, des BD, etc.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Pas encore.

Pourquoi Chloe des Lys ?
C'est la première maison d'édition à m'avoir proposé un contrat à compte d'éditeur.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Les Piétons lunaires. Un recueil de 8 nouvelles.
L'accroche de quatrième de couverture :
Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont-ils réellement marché sur la Lune, comme toutes les télévisions du monde l'ont montré le 21 juillet 1969 ? Vous n'en doutez pas ? Et bien eux, après de nombreuses années passées sur Terre, n'en sont plus si sûrs.

La première nouvelle, « Les piétons lunaires » ne surfe pas sur la présomption du complot, de la manipulation médiatique. Elle part du postulat incontesté qu'ils y sont allés. (Je peux me tromper.) Passé la gloire et la célébrité, que reste-t-il de deux astronautes cloués au sol. Au sol de la Terre. Il n'en reste plus grand chose. Vous le découvrirez dans la nouvelle.
Vous retrouverez aussi « Un serpent dans le sapin », un conte de Noël sordide et surréaliste, traité d'une façon que j'ai voulue humoristique.
« La mitamorphose » est l'histoire d'un super héros dont les superpouvoirs s'inspirent des facultés naturelles de la mite. Dévorer la cellulose, le tissu le papier le coton... la laine... Il va parvenir à s'en servir pour faire régner l'ordre. Enfin, tout du moins il va essayer.
« Le choix du précog ». Un précog est quelqu'un qui a la faculté de prédire l'avenir. Et ce précog en question est à la recherche d'un appartement. Il entreprend donc d'en visiter plusieurs en compagnie d'une employée d'agence immobilière. Dans les appartements vide qu'il visite, il peut en se concentrant et en effleurant les murs, discerner grâce à son talent psy de précognition tous les évènements qui s'y dérouleront, au cours des années. Si ce qu'il voit ne lui plaît pas, il ne choisit pas le logement...
« Les mauvaises manières de Ludwig. » Une voyageuse du temps est envoyée en 1810 dans l'empire d'Autriche afin de rencontrer Beethoven. Vous y apprendrez notamment l'amusante anecdote qui l'a conduit, selon moi, à écrire « Colère pour un sou perdu ».

« Instinct Maternel », une femme et une araignée dont les actions sont mises en parallèle au cours d'un même après midi d'été. Un jour torride.
« Un hamac pour deux » Une nouvelle qui m'a été inspirée par une caissière du Marché + des Halles Saint Louis à Brest.
et enfin, « Le médecin imaginaire et le malade à tout prix », l'histoire d'un indécrottable hypocondriaque et d'un non moins indécrottable charlatan de la médecine.

Comment feras-tu pour essayer de te faire connaître ?
J'imagine que comme tous les auteurs, je m'engagerai à fond pour ce livre et pour les suivants, je ferai des salons, des dédicaces, émissions radio, envois de livres accompagnés de communiqués de presses aux médias... (notamment aux principaux médias SF/Fantastique, les sites internet et leurs forums et les revues spécialisés, ainsi que, pour commencer, les médias locaux, la presse régionale, les radios, les TV... etc.
Distribution de flyers, participation aux évènements ayant trait à un élément évoqué dans le livre, etc, etc. J'attends bien sûr sur ce point un soutien de base de CDL.

Des projets pour la suite ?
Oui, nombreux. Tous en lien avec l'édition.
Quatre recueils de nouvelles seront bientôt prêts, et un autre qui doit bien faire 1500 pages et compter 50 nouvelles va me demander encore quelques années de travail de correction.... Un roman, "Sid & le supermachinal", est également presque achevé. Et comme il ne suffit pas d'écrire un livre pour qu'il soit lu, mes projets à venir seront tous dirigés vers l'accessibilité aux autres de ces livres.

Il y a aussi la revue des éditions du microbe, le RétrofuturMag, dont le N° 4 « Sultans of Punk » devrait sortir dans les semaines à venir. Il comportera entre autres choses la nouvelle Drive-in Abyss et un 45 tours des Screamers under Scories, Sultans of Punk. Une libre reprise de Sultans of swing de Dire Straits. Nous attendons les premiers enregistrements du groupe avec impatience !
Je travaille également avec une amie sur une BD, Sophie Stiquet, dont le tome 1 s'intitule : Au pôle emploi..

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…

Mes goûts ?... J'apprécie de très nombreux auteurs, en majorité SF : Isaac Asimov, Arthur Clarke, Douglas Adams, Fredric Brown, Robert Sheckley, KW Jeter, mais je n'en admire véritablement qu'un seul, Philip K. Dick. Il en faudrait d'autres comme lui.

En musique, Dmitri Shostakovich, Brian Jonestown Massacre, Dire Straits, Pink Floyd. Dans l'ordre. Et quelques autres.

Côté cinéma : Galaxina, les décimales du futur, Fahrenheit 451, Retour vers le futur, SOS fantômes... Et bien sûr, Gremlins 1 et 2 ! Je suis plutôt un adepte des séries, je préfère les formats courts, comme je préfère les nouvelles aux romans.

Les Simpson, Futurama, V, Star trek, Columbo ou l'Agence tous risques, sont quelques-uns de mes rendez-vous favoris du petit écran...

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Nolween Eawy. Elle est très active dans le milieu de l'édition underground, s'occupe de nombreux webzines. C'est aussi la maman de Sophie Stiquet. (http://sophie-stiquet.blogspot.com/) Et moi je suis son papa ! On collabore en effet au premier tome des aventures de cette boule de graisse de Sophie, que l'on espère voir publié en mai 2011.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Le dessin. Ça me détend. Je me charge des illustrations de Sophie Stiquet.

As-tu un blog ou un site ?
Mon site est en chantier. http://www.leretrofuturmag.com/
Vous y retrouverez bientôt tous mes livres. J'y présenterai bien sûr « les piétons lunaires », mais aussi les autres, qui devraient paraître au compte goutte au cours de l'année 2011. Vous pourrez en lire des extraits gratuits sur le site, vous pourrez évidemment les acheter, soit en version papier, soit en version PDF – compatible avec votre ipad.. Vous y retrouverez aussi le RétrofuturMag, avec les 3 premiers exemplaires en téléchargement gratuit. Tout ça se mettra en place petit à petit.

Et puis il y a aussi le blog de Sophie Stiquet: http://sophie-stiquet.blogspot.com/ Un souhait ?
Que mon premier livre trouve son public. Que tous les autres ensuite en fassent de même. Puisque je peux participer à faire en sorte que ce souhait-là se réalise. Sinon, bien sûr, mais je ne peux rien y faire, je souhaiterais que l'homme se pose sur Mars et qu'on foute la paix au Tibétains.

Ta citation favorite :
« La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. » C'est une citation de Constantin Tsiolkovski, le père de l'astronautique russe.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
As-tu eu la moyenne à ton examen de physique quantique ?