Interview...

Nathalie Wargnies


Pseudo ou nom réel ?
Pas de pseudo, il s’agit bien de moi : en chair en mots et en os !!

Où habites-tu ?
J’habite à Tournai depuis toujours, j’y travaille également… J’aime profondément cette ville, je m’y sens drôlement bien ! Et culturellement, il s’y passe toujours quelque chose… J’aime particulièrement recevoir mes amis dans “ma maison de l’Olivier“, et prendre du temps avec eux, partager des moments agréables autour d’un verre ou d’un bon repas… La vie, quoi ! 

Une famille, des enfants…
Oui, trois enfants… Que du bonheur, ce sont des ados tout à fait supportables !!! 

Sucré ou salé ?
Si l’on parle de la vie, alors oui je suis une vraie gourmande ! J’aime qu’elle soit sucrée, salée, épicée, croustillante, relevée, j’en passe et des meilleures … tout sauf fade !

Que fais-tu dans la vie ?
Je donne des cours de théâtre et de déclamation au conservatoire de Tournai, aux enfants, ados et adultes. J’y suis comme un poisson dans l’eau ! Immergée au quotidien dans un océan de mots, d’émotions, de relations, de poésie, d’expressions… Que rêver de plus ?

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
J’ai toujours écrit ! Enfant déjà, je me rappelle que j’aimais glisser des phrases, des histoires, des mots dans des cahiers… Et déjà des poésies !

As-tu déjà publié quelque part ?
Non jamais, c’est la première fois…

Pourquoi Chloé des Lys ?
Je connais des auteurs qui y sont publiés, et qui en sont très contents.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Il s’agit d’un recueil de poésies, « Déluges et embellies », réparties en quatre saisons. Quatre chapitres qui cheminent aux rythmes du cœur, aux rythmes de la vie, avec ses déluges … et - ouf - ses embellies !

Des projets pour la suite ?
Oh oui !!! Un autre recueil est en cours, mais rien ne presse, il se construit tranquillement, je le déguste pas à pas… ou plutôt mot à mot ! Un conte musical est également en route, en collaboration avec un ami musicien…

Pourquoi écris-tu et comment ?
Je ne me pose pas la question du pourquoi… J’écris parce que cela fait partie intégrante de ma personne. Pour moi c’est une évidence, une seconde nature, c’est un acte qui m’ouvre les fenêtres et m’épanouit… Et comment j’écris ? Assise bien confortablement dans mon salon, avec une bonne tasse de thé (un bon petit thé vert aux agrumes bien brûlant), et toutes mes notes et mes dictionnaires étalés sur ma table… Que du bonheur !...

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
En poésie, Prévert reste mon grand coup de cœur ! Mais j’aime aussi beaucoup Rilke, Rimbaud… Plus près de chez moi, j’apprécie beaucoup ce que fait Julos Beaucarne.
En musique, le panorama est très large : Souchon, Maurane, Brel, Nougaro, William Sheller, Calogero, Balavoine, Maxime Le Forestier… De la bonne chanson française !
En photographie, je suis très sensible aux clichés de Robert Doisneau…
En peinture, j’aime les impressionnistes…
Question cinéma, je suis une grande fan de Lelouch ! Tous ces destins croisés, entremêlés, ces personnages passionnés ou désespérés… J’adore !

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Au niveau des auteurs de Chloé Des Lys, j’ai un petit faible pour Nathalie Druant. Ce dont elle parle me touche, et ses mots font écho dans ma propre vie…

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Je joue un peu de la guitare. Mais surtout j’aime la marche, j’aime entreprendre de longues balades dans nos belles campagnes… Marcher m’apporte énormément, tant au corps qu’à l’esprit.

As-tu un blog ou un site ?
Pas encore, mais j’y pense… Incroyable envie de tout faire et de tout lancer en même temps, mais soyons efficaces, une chose à la fois !

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Le manque de respect ! Et ce qui m’attriste, ce sont les gens qui n’osent pas vivre, et qui donnent à leur manque d’audace et de folie toutes les bonnes raisons du monde…

Ta citation favorite ?
« Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à? travers. » Julos Beaucarne
« Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple » Jacques Prévert

Une qualité et un défaut ?
Perfectionniste… 

Un souhait ?
Continuer d’avancer, contre vents et marées !