Interview...

Sophie Vuillemin


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel

Où habites-tu?
Je vis dans l'Ouest de la France, à Nantes, avec mon mari et mes deux fils.

Sucré ou salé ?
Sucré...fan de chocolat.

Que fais-tu dans la vie?
Dans la vie, je griffonne des histoires sur des petits carnets, je bichonne les gens que j'aime et je ris avec mes copines.

Quand as-tu commencé à écrire?
J'ai commencé à tenir un journal de bord sur le bateau de mon père vers 10 ans. Je n'ai pas écrit pendant des années (études, travail) puis j'ai repris il y a deux ans.

Pourquoi Chloé des Lys?
Parce que Gallimard, c'est surfait! Plus simplement, parce qu'ils ont cru en moi et que j'ai apprécié leur ouverture d'esprit.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Mon livre à paraître, destiné plutôt aux adolescents, s’intitule ‘C’est quoi, ton stage ?’. Il raconte l'histoire d'un garçon contraint par sa mère d’effectuer un stage dans une maison de retraite. Choc de cultures mais aussi ouverture d’esprit et rencontres surprenantes. J’espère avoir réussi à insérer de l’humour et de la légèreté dans le récit, deux ingrédients importants, selon moi.

Pourquoi écris-tu et comment ?
J’écris pour raconter des histoires, qu’elles fassent sourire ou qu’elles émeuvent. Des histoires à lire dans le métro pour oublier de compter les stations. Je suis installée sur un minuscule bureau dans une petite pièce. Bon, vivement que je gagne à l’euromillions !

Tes influences littéraires, ciné ou musicales?
Laurent Gaudé pour la pureté du style et Doris Lessing pour la finesse des personnages.
Pour le ciné, je dirais "Out of Africa" et "le Patient Anglais".
Côté musique, Abba, Dépêche Mode...des trucs pour danser ou des chansons des Bee Gees pour fondre.

As-tu un blog?
Je viens de le créer ( http://sophievuillemin.over-blog.com/ ), il n'est pas encore très fourni. J'aimerais y glisser un zeste de mon actu personnelle, des billets d'humeur et partager avec d'autres mon goût pour la lecture.

Qu'est ce qui te fout en rogne?
Les gens qui ont trop de certitudes et les diktats de l'apparence.

Un souhait?
Si j'osais, je dirais bien du bonheur pour tous. Banal mais efficace.

Quelle est la question la plus stupide qu'on pourrait te poser?
Vous le préférez pas dans la taille au-dessus, ce pantalon?