Interview...

Paul van der Schueren


Pseudo ou nom réel ?
van der schueren, un pseudo. “Peux mieux faire”. J’aurais choisi Jean de la Fontaine.

Où habites-tu ?
A Bruxelles, mais la plupart de mon temps je le passe en voyage. J’ai un lit à 30.000 pieds d’altitude.

Une famille, des enfants ?
Yes Sir, 4 moutards remuants. C’est pour eux que j’ai pris la plume.

Sucré ou salé ?
Je mange de tout : j’ai toujours une paire de Nike dans ma valise.

Que fais-tu dans la vie ?
Je dirige une entreprise de service aux opérateurs de téléphonie mobile, que j’ai créée. Des gros ordinateurs dans des salles blanches, pas très excitant en soi. Mais mes clients dans une quarantaine de pays me font découvrir toutes les facettes de l’Humanité. C’est passionant.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
N’avez-vous jamais eu la désagréable conviction d’avoir pu éviter des erreurs de jeunesse à vingt ans, si vous aviez-su ce que vous savez à quarante. Moi, si. Je me suis qu’il fallait essayer de transmettre un peu de cette experience de la vie.

As-tu déjà publié quelque part ?
Non, et il faudra attendre la soixantaine pour le tome 2

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Tu parles, c’est le bouquin de papa qui va prendre la poussière pendant des générations.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Ca va de soi, une équipe sympa, qui ne se prend pas au sérieux. Je pensais que ca n’existait plus dans ce milieu de l’édition.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
« Tout ce que j’aurais du savoir à vingt ans ». « Ce Livre est le livre d’un humaniste. Il raconte tout ce qu’il faut savoir sur le monde actuel, et comment on en est arrivé là. C’est passionant. L’auteur s’adresse à ses enfants. Mais ce qu’il dit nous concerne tous. » C’est pas moi qui le dit, les gars. C’est vous.

Comment vas-tu procéder pour essayer de te faire connaître ?
T’inquiètes pas, dès que tu me donnes la date de parution, je vais t’en dépoter des exemplaires. Ma belle-mère en parle tellement à ses copines qu’elles font déjà la file devant Club.

Des projets pour la suite ? br> Not yet !

Pourquoi écris-tu et comment ?
Je me suis levé la nuit pendant des années pour prendre des notes. Et puis un jour, j’ai décidé de mettre tout cela ensemble. C’est sorti d’un jet pendant les vacances. Maintenant je dors du sommeil du juste.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Je vous recommande le Churchill de François Kersaudy qui vient de reparaître, et que je viens de lire. Ou comment l’Angleterre a sacrifié son Empire pour sauvegarder la démocratie en Europe.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
pas spécialement.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
plus trop le temps pour les hobbies…

As-tu un blog ou un site ?
None

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Il m’en faut beaucoup pour me mettre en rogne

Un souhait ?
comme disait mon paternel, évitez de prendre les choses trop au sérieux mais faites les toujours sérieusement.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Aucune question n’est stupide. Si les gens posaient plus de questions, on éviterait bien des catastrophes.