"

Interview...

Laurent Thomas


Pseudo.
Mon nom.

Ou habites-tu ?
Une petite ville a taille humaine, près de Paris.

Sucré salé.
Le sel de la vie, c’est le sucre.

Quand as-tu commencé à écrire.
J’écrivais sans papier ni crayon.

Il y a trois ans.
Ma main les a trouvés.

As-tu déjà publié
Non.

ourquoi CDL.
Parce ce qu’ils ont dit oui.

Quel ouvrage.
Des textes que j’espère poétiques sur l’Archerie .

Kesako ?
Le tir à l'arc tout simplement.
Je tire à l’Arc depuis trente ans, suis Entraineur depuis 25.Je pratique et enseigne le tir (Instinctif)sans viseur ni repère.
J’ai du faire 3 concours en 3 décennies, je n’y trouve rien de motivant. J’aime transmettre et Je préfère tirer dans les bois avec copains et copines. Par contre, j’aime que les Archères ou Archers que j’ai formé montent sur les podiums.
L’Archerie est un vaste domaine : Histoire, travail du cuir, forge, reconstitution, etc. J’y trouve mon compte.

Je viens depuis 6 mois de monter un club de tir à l’Arc en extérieure dans une belle nature à coté de Brie comte Robert tout près de Paris. C’est une sacrée aventure qui actuellement me prend temps et énergie. Mon but est de créer et transmettre le club en bonne marche aux Archers(ères) que je forme actuellement.
Sans oublier, que le tir à l’Arc est ma source d’inspiration pour mes écrits.

D'où le nom du livre que tu vas publier ?
Exact. Titre du recueil : Arc et Poésie. Sous titre : Arcifer (Archer ou porteur d’Arc en latin). Projets pour la suite.
Ecrire.

Pourquoi écris-tu ?
J’ai écris au début par défi, maintenant pour le plaisir.

Tes influences...
Diverses et hétéroclites.

Tes hobbys.
Le tir à l’Arc (dans la nature).
Les Bois : le bonheur que j’ai à y être, ma suée à le couper, le meuble que j’en fais.

Qu’est-ce qui te met en rogne.
Self-control. Ce qui n’empêche ni de penser, ni d’agir.

Un souhait.
Trouver la lampe magique et le bon génie dedans.