Interview...

Emmanuel Tavernier


Pseudo ou nom réel ?
Aussi étonnant que cela puisse paraître, Emmanuel Tavernier n’est pas un pseudo. C’est mon vrai nom !

Tu habites où ?
Près de Toulouse depuis huit ans. Avant j’ai habité Angers pendant huit ans, et encore avant j’ai passé une dizaine d’années sous les tropiques. En majeure partie dans le Pacifique, sur un voilier (qui s’appelait Erogène). Depuis, je me suis rangé des voitures, j’ai une femme et trois enfants, et je travaille !

Sucré ou salé ?
Salé uniquement.

Ton job ? Mon job – alimentaire mais passionnant – : chef de projets informatiques dans les Ressources Humaines d’un grand groupe international. Passionnant mais très prenant.

Un souhait ?
Être lu ! De façon à me pousser à passer plus de temps à écrire (et créer en général). Vivre de créations, un jour ou l’autre. On peut rêver, non ?

Pourquoi t’es chez Chloé des Lys ?
Parce que c’est la seule maison d’édition qui a bien voulu me publier, pardi ! Blague à part, j’en ai entendu parler dans des « tchats » sur Internet (ce qui me l’a fait connaître), et je suis ravi d’avoir rencontré – virtuellement pour l’instant – cette joyeuse communauté. Cela réveille en moi bien de bons souvenirs.

T’écris quoi ?
Des romans. J’écris plus que je ne publie, pour être franc ! J’en ai un ou deux en gestation.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Pas grand-chose. Mais énormément de choses me rendent triste ! (Pas dans ma vie privée, ni professionnelle. Autour. Dans le monde inaccessible.)

Tes livres cultes, tes films cultes, tes personnages cultes ?
Mes livres cultes, en vrac : ceux de Nabokov, de Michel Tournier ou de Romain Gary, « J’avoue que j’ai vécu » de Pablo Néruda, « Les mémoires de Louis Adhémar Timothée le Golif dit Borgnefesse », tout Mafalda… et plein d’autres bouquins.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
La question 6 n’est pas mal (pourquoi C hloe des Lys ?), je trouve (sauf vot’ respect). Sinon, voir la question suivante

Qu’est-ce que tu aimes, dans la vie ?
Les amis
Les bouquins
La musique
La nature
La vie
...et ma petite famille, bien sûr !)