Interview...

Jean-Marie Sobrie


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel.

Où habitez-vous ?
J'habite Mouscron dans le triangle Courtrai (où je suis né)- Tournai (où j'ai donné cours pendant 30 ans) et Lille (ou j'ai été chargé de cours à l'Université de 1980 à 1988). Je considère que c'est une chance d'habiter à quelques kilomètres de 3 villes si différentes, une ville belge flamande, une ville belge francophone et une ville française. Je suis donc à cheval sur deux frontières: la frontière linguistique et la frontière franco-belge. Il doit être triste de vivre à 500 kilomètres de la frontière la plus proche.

Une famille ?
Une compagne institutrice et un fils de trente ans, licencié en géographie.

Que faites-vous dans la vie ?
J'ai été professeur d'athénée pendant 37 ans. Je donnais cours de français à des 15-18 ans.

Sucré ou salé ?
Goût: sucré, très!!!

Depuis quand écrivez-vous ?
J'ai toujours aimé écrire.
Quand j'étais chargé de cours à l'Université de Lille, j'ai collaboré à des revues universitaires. J'évoquais les traces que le sport avait laissées dans la littérature et ce depuis Homère.
De 1995 à 2004, j'ai collaboré à la revue "Morale Laïque". j'ai publié des articles sur différents sujets. Dans l'ordre alphabétique: l'amour, l'art, la guerre, la justice, la publicité, le sport, etc...
J'ai également ces dernières années collaboré à "Disciplina", la revue des professeurs de latin et de grec.

Pourquoi écrivez-vous et comment ?
Pourquoi j'écris? Jean Ferrat avait chanté: "Je ne chante pas pour passer le temps". J'espère ne pas écrire simplement pour passer le temps. Ceci dit, je me suis mis à écrire des nouvelles quand j'ai eu du temps.
Comment j'écris? Paresseusement. J'attends qu'une idée vienne. Quand elle arrive, je jette quelques pages sur le papier et puis, il faut se relire et se relire.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Pourquoi Chloé des Lys? J'avais envoyé mes "tapuscrits" à différents éditeurs belges. J'allais contacter les français quand Chloé des Lys m'a répondu.

Des influences, des coups de coeur ?
En littérature: Montaigne, Diderot, Alain, Proust, Benda, Caillois, Sartre, Revel et d'autres.
En peinture et en musique: difficile à dire; des oeuvres plutôt que des auteurs.
En cinéma: les classiques du cinéma français (Quai des Brumes, la Kermesse Héroïque, etc...) le cinéma italien (le Fanfaron) les classiques américains (Key Largo, La Chaîne, etc...)

Ce qui vous fout en rogne ?
les coups de piston. Qu'on me tutoie trop vite, sans me connaître.