Interview...

Brune Sapin


Pseudo ou nom réel ?
Brune Sapin? Ma foi, c'est ainsi que l'on m'appelle. Et ça me convient convenablement. Bien sûr ce pourrait être encore plus original ou explicite pour que l'on devine qui je suis mais cela est-il vraiment important de connaître un auteur (jusqu'ici totalement inconnu) qui publie le fruit de son imagination? Après tout, soit dit entre nous, appelez-moi comme vous voulez. Mais pour ne pas semer le doute, peut-être vaut-il mieux que cela soit par mes nom et prénom. Ne rions plus: je suis Brune Sapin.

Où habites-tu ?
J'habite à Montpellier dans le Sud de la France et aussi étonnant que cela puisse me paraître vu le nombre de voyages que j'ai toujours rêvé de faire de par le monde, j'y suis née et n'en ai jamais bougé. Je suis une fille du Sud: je ne pourrais vivre sans le soleil, la mer, les après-midis piscine et bronzette, les barbecues... Bref ici, avant qu'il n'y ait plus de saisons (j'écris le 1er juin 2016, dehors il pleut et je suis en pull...), les vacances d'été commencent parfois début avril. On peut agréablement boire un verre (de rosé frais) en terrasse en plein mois de février. Bref, j'aime ma ville et son bon temps. Mais s'il faut bientôt s'expatrier en Afrique pour avoir chaud je réfléchirai scrupuleusement.

Une famille, des enfants…
Je suis la deuxième d'une joyeuse fratrie de six enfants. Nous nous entendons de mieux en mieux au fur et à mesure que nous vieillissons (et oui on ne peut plus vraiment dire que nous grandissons...). J'ai une nièce de 18 mois et ma grande soeur est enceinte du deuxième (merci!!). Les plus jeunes se débrouillent drôlement bien et ma foi, nous espérons que nos parents sont fiers de nous.

Sucré ou salé ?
Alors là il n'y a pas photo. Quand arrivent les fruits d'été je ne me retiens plus. Cela commence par les fraises, puis les cerises, les melons (qui viennent sûrement du Maroc), les abricots, les brugnons jaunes, les pastèques, les framboises... Et avez-vous déjà goûté une pomme sauvage? Incroyable ce goût!

Petite, que voulais-tu faire ?
Tiens c'est drôle ma mère m'en a parlé tout récemment: "Dès l'âge de raison tu me disais très sérieusement que tu deviendrais écrivain et que tu n'aurais jamais d'enfant." Pour l'instant si tout se passe bien, je suis bien sur le chemin de mon destin...

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Madame de Sévigné sans hésitation. J'ai d'ailleurs emprunté son nom pour une assez longue relation épistolaire avec une amie d'enfance qui elle, avait pris celui de Madame de Pompadour. Nous écrivions à la plume sur du parchemin, et nos fermions nos enveloppes à la cire... Je ne sais malheureusement pas ce qu'elle est devenue...

Ton truc contre le stress ?
Tomber dans les pommes, stratagème d'une petite nature.

Que fais-tu dans la vie ?
Je suis étudiante en Lettres Modernes.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Ouh! Cela remonte à loin. Dès que j'ai su écrire sans faire trop de fautes d'orthographe j'ai commencé à rédiger des petites histoires. Vers l'âge de 11 ans j'en ai même fait un recueil de nouvelles enfantines que, toute fière, j'ai envoyé à Bayard afin de me faire publier. Ils m'ont gentiment répondu de continuer à écrire mas j'étais profondément blessée dans mon amour propre. Sinon j'écrivais de longues lettres pour un oui pour un non et des textes également pour les différentes festivités de la famille. Mes parents s'interrogent sur ma santé quand je n'écris sur une carte que les formalités d'usage, et ils doivent avoir pas mal d'archives me concernant (je l'espère encore! quel choc lorsque j'apprendrai que tout est passé à la poubelle!).

As-tu déjà publié quelque part ?
Non jamais. C'est ma toute première fois...

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Je fais des ateliers d'écriture mais à part les fois où les autres participants me demandent de relire ce que j'ai écrit... Non!

Pourquoi Chloé des Lys ?
Parce qu'une amie très chère a publié chez vous...

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Je l'appelle "mon roman" mais peut-être que son genre peut rester libre d'interprétation... Je ne puis vous le résumer... (pudeur mal placée?) Il a pour titre: Il a beau pleuvoir, le soleil n'est jamais mouillé.

Projets pour la suite ?
J'aimerais, après avoir bouclé ma licence de Lettres, décrocher le diplôme d'animatrice d'ateliers d'écriture puis travailler en médiathèque ainsi que dans des associations en plus d'être bibliothécaire... Mais c'est loin d'être un chemin tout tracé.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Oh oui! Je voudrais faire une ovation à cette amie qui m'a fait connaître Chloé des Lys! Anne-Sophie Malice! Elle en est à son quatrième recueil je crois. Je me suis régalée à lire ses trois premiers. Si cela peut lui faire un petit coup de publicité! C'est une jeune femme tellement riche de qualités dont elle ne veut pas entendre parler... Elle fait aussi de merveilleuses photos et je lui voue une tendresse particulière alors qu'en réalité nous ne nous sommes jamais rencontrées... Nous avons fait connaissance par Facebook et plus particulièrement grâce à Christian Bobin. Et de fil en aiguille, lettres, textos... Bref, toutes et tous! Découvrez sans tarder cette grande dame!

As-tu un blog ou un site ?
Alors j'ai un blog assez personnel où je publie mes écrits, photos, pensées, coups de coeur... Je m'y ouvre (presque) sans retenue donc c'est vrai que pour mieux me connaître c'est peut-être bien d'aller voir par-là: http://brunesapin.tumblr.com/
Sinon j'ai un compte Facebook (n'hésitez pas à me demander en amie) mais qui me sert plus particulièrement pour mes écrits: https://www.facebook.com/profile.php?id=100011662953582 (je ne sais pas si c'est le bon lien... Bref, le compte de Brune Sapin).

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Lorsque mon compagnon passe sa journée au lit... Mais dans ces cas-là c'est quasiment de la folie furieuse hihi!

Une qualité et un défaut ?
Un manque certain de faculté d'adaptation... Cependant je découvre dernièrement en moi un certain courage que je ne me connaissais pas... Aussi je doute que ce soit une qualité intrinsèque à ma personne mais à approfondir!

Est-ce indiscret de te demander si tu crois en dieu ?
Non pas du tout. Je crois en Dieu. Certains appellent cela la foi, d'autres de la superstition, n'empêche que pouvoir dire au-secours et merci à quelqu'un là-haut ça me rassure. Cependant je ne pratique pas religieusement comme il faudrait. Vous pouvez peut-être le rajouter comme défaut?

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Aimes-tu vraiment ton compagnon? (Cela me paraît tellement gros que j'ai hésité à l'écrire!)