Interview...

Adrien Roisin


Pseudo ou nom réel ?
Réel... Adrien Roisin

Où habites-tu ?
J'habite une vielle maison villageoise dans le Brabant-Wallon. Nous sommes entouré de champs. Dès que le soleil se montre, il y a comme un goût de Provence ...

Qui es-tu ? As-tu des enfants ? ...
Je suis licencié et agrégé en philosophie de l'UCL. Je suis également titulaire d’un diplôme d’études complémentaires en théologie chrétienne.
Passionné par l’histoire des sciences et l’anthropologie religieuse, j'ai entamé une série de cours sur l’Islam à la grande mosquée de Bruxelles en 2011 et suis des cours de langue arabe pour compléter mon cursus.
Je suis également marié et papa d'un garçon de huit ans et d'une fille de six.

Sucré ou salé ?
Je suis un inconditionnel du chocolat.

Que fais-tu dans la vie ?
Je travaille à la réinsertion professionnelle de femmes, via les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication). En particulier, j'enseigne comment se créer des opportunités personnelles ou professionnelles via les réseaux sociaux.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
L'art est le moyen que je préfère pour m'exprimer. Que ce soit le dessin, la peinture, la photographie, l'écriture ... J'ai commencé à écrire il y a trois ans. Pour alimenter l'imaginaire, et partager des rêves.

As-tu déjà publié quelque part ?
Non

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Je suis déjà passé à la radio et à la télévision plusieurs fois dans le cadre de mon travail concernant la réinsertion professionnelle de femmes, mais suis nouveau romancier et n'ai encore rien prouvé à ce niveau.

Pourquoi Chloé des Lys ?
Parce qu'ils ont eu le bon goût de me répondre lorsque j'ai proposé mon manuscrit.

Quel ouvrage vas-tu publier ? Quel genre ? Résumé ?
Je vais publier un roman policier fantastique : "Médiums, Enquête dans l’univers des phénomènes paranormaux"
Voici le pitch :
Marseille, des femmes sont retrouvées mortes. L’enquête piétine …
Olivier, jeune homme sans histoire, possède un pouvoir dont il ignore encore l’importance et qui va le propulser au cœur d’une enquête haletante où les mystères ne sont pas toujours ceux que l’on croit …
Il va partir à la recherche d’un tueur qui semble déjà le connaître et l’entrainer dans un duel où il découvrira la maîtrise de ses capacités.
Policiers immergés dans un milieu qu’ils connaissent mal : la voyance, scientifiques qui accréditent des thèses qui semblent fantaisistes et jeunes gens doués de capacités stupéfiantes, tel est le décor de cette enquête policière méthodique et pleine de rebondissements …

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
J'ai deux sites web qui présentent mon livre. Je compte aussi sur ma page Facebook, sur mon compte Twitter, sur les blogs artistiques ... Je maîtrise bien les TIC et vais donc mettre mes compétences informatiques au service de mon roman.

Des projets pour la suite ?
Un second roman fantastique qui devrait être terminé pour janvier 2013 et un essai beaucoup plus sérieux sur les relations islamo-chrétiennes.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Il y a l'envie de raconter une histoire, d'emmener le lecteur, de le prendre par la main et de lui faire visiter mes univers.
Comment j'écris est une bonne question ... Entre les enfants, le travail, les nombreuses activités, l'écriture est un miracle permanent.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Au niveau de l'écriture, j'admire des gens comme Saint-Exupéry pour la poésie et Barjavel pour l'imagination.
Les deux derniers bouquins que j'ai dévorés sont : "Bonnes nouvelles des étoiles" de Jean-Pierre Luminet et Elisa Brune et "Muhammad, vie du Prophète" de Tariq Ramadan.
En ce qui concerne le cinéma, mes repères sont : les Monty Python et Woody Allen. J'aime beaucoup les auteurs qui philosophent, sans en avoir l'air.
Au niveau musical, mes goûts sont hétéroclites. Je ne m'impose aucune barrière et suis toujours preneur de découvertes. Selon l'heure et l'humeur, je peux écouter Vivaldi ou Cypress hill, Tania Kassis ou Led Zeppelin, les Pixies, Clapton ou encore Bob Marley. Sans oublier l'opéra, Placebo ou Pépé Kallé.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Je voudrais parler des gens qui m'ont aidé à réaliser ce premier roman. Ce livre n’aurait en effet pu voir le jour sans la précieuse contribution de nombreuses personnes qui, d'une manière ou d'une autre, par leurs conseils et leur aide, m'ont aidé à grandir. Je tiens ici à les remercier sincèrement …
En particulier :
Merci à Ines Carels et Giovanni Cosantino, les spécialistes dont les commentaires experts sur la voyance et la physique m’ont beaucoup éclairé.
Merci à Caroline Sandron et Chloé Meulewaeter qui ont donné vie à certains personnages et sont pour beaucoup dans la réalisation de ce projet.
Merci à Karine Hanssens et Béatrice Mailleux qui ont revu le livre dans son entièreté lorsqu'il fut terminé.
Une reconnaissance toute particulière à Isabelle Nicodème pour ses nombreux commentaires et ses pertinentes suggestions de corrections avant l'envoi du manuscrit chez mon éditeur.
Merci enfin à mon épouse et mes enfants, pour toutes ces heures où je les ai quittés pour rejoindre l’univers d’Olivier, de Julie, de Damien …

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
J'apprécie beaucoup le sport. J'en fais plusieurs heures par semaine. J'aime me dépasser, sentir que je vais au bout de moi-même, trouver des ressources pour aller plus loin et abolir les frontières entre douleur et plaisir ...
Dans le même genre d'idées, je suis assez mystique. J'aime me ressourcer dans le calme et la nature, quand les paysages sont tellement grandioses que les paroles font place à l'humilité et au silence.

As-tu un blog ou un site et qu’y proposes-tu ?
www.adrienroisin.fr , mon site personnel où je parle de ce premier roman, de mon travail d'écriture, des manuscrits à suivre ...
www.lesprecognitifs.fr Le site cité dans le livre. Ce site est à visiter comme une extension du roman. On y trouve les expériences fictives de chercheurs qui expérimentent des procédés étonnants sur la vision à distance et la télépathie ...

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Je dirais plutôt qu'il y a des choses qui m'effraient. Le manque d'ouverture aux autres et à leurs cultures par exemple. L'actualité est d'ailleurs parfois effrayante à cet égard. Des gens sont assassinés tous les jours pour une couleur de peau, un préjugé ou pire, pour une rumeur ...
Mon livre est d'ailleurs dédié à toutes les personnes qu’on immolera, ce jour, sur le bûcher des certitudes …

Ta citation favorite ?
Il y en a tellement ...
Une de Marcel Proust par exemple : «Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur, elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries ».

Une qualité et un défaut ?
Le regard que nous portons sur nous mêmes est rarement objectif. D'autres en parleraient mieux que moi ...

Un souhait ?
Lorsqu'il sera temps de prendre la mesure de ma vie et de tourner la page pour m'en aller vers d'autres ailleurs, avoir le sentiment serein d'avoir accompli mon destin.