Interview...

Thierry Ries


Pseudo ou nom réel ?
Pour mes tous premiers écrits, comme le chantais le fringant Charles :"je m'voyais déjà", et j'avais décidé de me "pseudonommer" Alain Solite, pour le jeu de mots. Depuis, je suis revenu à moi, c-à-d sur terre!

Où habites-tu ?
A Mons, mère montante, tsunamons, à qui j'ai occasionné quelques infidélités, et auprès de qui je reviens sans cesse.

Une famille?Des enfants?
non merci, je les aime trop pour leur imposer ma présence..! Non, sérieusement, je les aime, mais de loin. Puis surtout j'en ai eu pas mal dans mes boulots. Pour le reste, célibataire,un brin solitaire sans attente mais pas sans espoir..

. Sucré ou salé ?
doux-amer, avec une grosse louche d'ironie, et un zeste de tendre causticité! AH! pour manger? Ben,les 2, voyons ! pourquoi choisir?

Que fais-tu dans la vie ?
Je tire au flan(c) (sucré), je rêve et poétise; mais il m'est arrivé d'être bûcheron ,démolisseur (...dans une casse, avant que je ne me casse, moi)), maître-nageur, éduc sportif, bibilothécaire, bénévole (en un mot svp!), membre actif (enfin actif..)de plusieurs ASBL, animateur culturel provincial (lecture vivante,ateliers d'écriture, ciné-club).
Sinon, réflexion, dispersions,concentration, ignitions, création, commotions,aliénations et motions d'"et-mots-sillons".

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
-Des niaiseries, vers 15 ans, où je confondais Martine et Lamartine...!
-Pour quelques visions d'extases, comme seules le peuvent les bulles d'enfance, et dont, depuis je m'échine à retrouver, dans une quête onirique et languagière.

As-tu déjà publié quelque part ?
5 bouquins, chez CDL bien sûr. Et autant de préfaces ( Pour Laurence Amaury, Jean Kurz, Thierry Thirionet, Marie-Claire George, et une autre à paraître en 2011).
Des articles aussi sur des ouvrages, des auteurs, des peintres, des thèmes.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
un concours du magasine Flair l'hebdo,(sic) avec le poème" Tes mains"(in "Terroirs d'outre-clair", chez CDL, 1990); un autre, de la Maison de la Mémoire de Mons, avec "lettre à ma Mons" ( in "Compostelle, journal d'un poète", CDL, 2006 )

Pourquoi Chloe des Lys ?
Ben ,vous lui direz-pas, svp, mais à la création de CDL, en 99, il y avait un article sur eux, dans la DH; j'ai aimé leur philosophie, bien sûr, mais surtout, je me suis esclaffé à voir la bouille de Laurent...Depuis, je ne l'ai plus quitté !

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Un recueil de messages courts (SMS), échangés avec une plasticienne-tisserande-poétesse de ma ville Roseline Deback, et dont j'aime le talent lyrique et bien à elle,de jongler avec les mots. Sortie prévue fin avril 2011, aux Rendez-vous du livre de Mons.

Des projets pour la suite?
J'ai une caisse pleine d'ébauches d'esquisses,d'essais essaimés ! En vrac:
un long poème en prose, sans ponctuation,traitant d'une mystique érotique,
un recueil de saynètes caustico-hmoristiques,
un recueil de nouvelles sur l'étrange,
et j'en passe;tout en me doutant que je pourrai sans doute pas tout mener à bien.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Bof; plutôt discret là-dessus, si ce n'est peut-être aux Rendez-vous annuels du livre, en avril.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Pour voyager, me réinventer, moi et le monde, fustiger, transgresser, ériger une autre religion (dans son sens premier, celui de relier), m'extasier, m'accroupir et m'adosser entre le ventre lent et fécond du versant Yin, et l'épaule nomade du mouvement yang, où tout est.
Comment? à la plume uniquement, j'aime pas l'ordi hi hi hi

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
LITTERATURE : la belge, d'abord ( E.Brune, A-M Adamek, M.Gevers, C.Aventin,D.Charneux, H.Bauchau, T.Gunzig F.Houdart, P.Mertens, A.Nothomb...; Verhaeren, Chavée, Dumont, etc.)
la française; j'aime les auteurs d'Actes Sud, etc. L'anglaise ( T.Hardy, J.Austen; V.Woolf); et l'américain (P.Auster,...)

MUSIQUE: Si vaste... Tout ce qui a une âme.

PEINTURE : Dali, Vermeer, Bosch, Schiel, Hopper, Magritte, Ensor,etc.
plus de mal avec les contemporains minimalistes ou abstraits, intellos qui, à part qlq exceptions,tournent cet art en dérision, en nombrilisme masturbatoire, et en marchandise médiatique.

CINEMA: S.Soderberh, J.Campion, G.Van Sant, J.Ivory, les Coen, Tarkovski, P.Leconte, F.Ozon, B.Mariage, J.Van Dormael, G.Corbiau, etc.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Plusieurs, qu'on peut retrouver épars et en filigrane dans certains de mes textes. les absents ne sont pas tjs morts.
Mon cercle de littérature Clair de Luth, une nouvelle famille, depuis 23 ans, et dont je m'occupe en chargé de promo.( www.clairdeluth.be)

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Sports, martyriser affectueusement ma vielle chatte( hum..), tourner en rond.

As-tu un blog ou un site ?
Que nenni non point.( me suis retrouvé par hasard sur google; marrant)

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Pour moi: Transformer mes intentions modernes en décisions mortem; autrement dit : Ne pas pouvoir assumer toutes les sollicitations de projets qui m'emballent.
Pour les autres: ceux qui croient réinventer le monde. Ceux qui le saccagent. Bref, le mépris,l'exploitation, et l'hypocrisie.

Un souhait ?
Que les hommes aient la sagesse des singes bonobos : régler leurs conflits en faisant l'amour ! (Et ce sont eux les animaux?)
Une autre utopie? Que la notion de frustration disparaisse...

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Z'avez pas vu Mirza?
ou: Que choisiriez vous entre Une semaine à Coxyde avec Bart Dewever,ou une semaine à Honolulu avec Sophie Marceau?( Avec Bart bien sûr, il a plus d'humour ! )