Interview...

Janna Rehault


Pseudo ou nom réel ?
Réhault est mon nom d’épouse ; je préfère donner celui-là car pour beaucoup mon nom de jeune fille (Jaubassarova/Zhaubassarova) est imprononçable !!!

Où habites-tu ?
Actuellement j’habite en Bretagne, en France, mais je suis originaire du Kazakhstan (ex-république soviétique) ; j’avais 22 ans quand j’ai quitté mon pays pour m’installer en France

Petite, que voulais-tu faire ?
D’abord j’ai voulu être un peintre, après zoologue ; aujourd’hui ça me fait marrer parce que maintenant je ne suis même capable de dessiner un rond ni distinguer un hippopotame d’un rhinocéros…

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Il y en a tant… Mahatma Gandhi,Dietrich Bonhoeffer, Soljenitsyne, Simone Weil…

Ton truc contre le stress ?
Prendre une douche bien chaude ou écouter de l'opéra

Que fais-tu dans la vie ?
Je travaille essentiellement dans l’humanitaire ; c’est-à-dire je participe aux projets de développement dans les pays dits « les moins avancés » ; sinon, je donne les cours de russe dans une école linguistique.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
A l’âge de 8 ou 9 ans ; parce que des fois je n’aimais pas la fin des livres que je lisais ; donc, pour moi c’était une possibilité de changer une histoire ou de la compléter à ma sauce.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
C’est un roman ; le titre est « La vie en jeux ». Je l’aurais situé entre contre-utopie, fiction et roman philosophique. L’action se déroule dans le futur, dans une société hyper-protégée et hyper-protectrice, où la frontière entre le réel et le virtuel s’efface progressivement et où le virtuel sert à pallier les manques affectifs et à combler le vide existentiel. En même temps, je n’ai pas choisi le contexte « futuriste » par pure passion pour la science-fiction. C’est plutôt un moyen « technique » qui permet de pousser à l’extrême les tendances de la société d’aujourd’hui afin de les remettre en cause.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Ça, je ne sais pas trop… à vrai dire, je n’ai jamais été forte pour faire la promotion de quoi que ce soit…

Projets pour la suite ?
Continuer à voyager, à écrire, à découvrir…

Pourquoi écris-tu et comment ?
Pour exprimer ce que je pense, ce que je ressens, et pour le plaisir d’inventer des histoires.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique… ?
En littérature ça serait Dostoïevski,Orwell, Golding, Faulkner ; en cinéma – Tim Burtonet Jean-Pierre Jeunet ; pour la peinture – Klimt, Miro, Chagall ; pour la musique – Freddy Mercury, Beatles, Maria Callas…

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Les deux personnes qui m’ont le plus marquée dans la vie seront mon frère et mon mari.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Lecture, voyages, rencontres, géopolitique, art…

As-tu un blog ou un site ?
Non, je n’ai pas de blog ; j’ai juste une page Facebook comme tout le monde

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
La stupidité humaine et l’intolérance.

Ta citation favorite ?
La liberté consiste d'abord à ne pas mentir (Albert Camus)

Une qualité et un défaut ?
Défaut : manque d’organisation ; qualité : curiosité

Un souhait ?
Le progrès pour tous et le bonheur pour chacun.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Pour moi il n’y a pas de questions stupides a priori ; par contre, toute question peut devenir stupide si elle est déplacée ; donc, je dirais que tout dépend du contexte.