Interview...

Phil



Pseudo ou nom réel ?
Nom réel : Philippe MASSART

Où habites-tu ? Barry (Tournai)

Une famille, des enfants…
Marié, deux enfants

Sucré ou salé ?
Les deux

Ton truc contre le stress ?
Apprendre à relativiser les événements de la vie et à concilier imagination et réalisme.

Que fais-tu dans la vie professionnelle ?
Enseignant durant près de 40 ans. a) Dans l’enseignement secondaire, régent littéraire (1976 ? 1992) Breveté inspecteur de français au degré inférieur de l’enseignement secondaire, à partir de 1991. b) Dans l’enseignement supérieur, professeur de psycho-pédagogie (1992 ? 2015) au campus pédagogique de la Haute Ecole en Hainaut (anciennement Ecole normale de Tournai) Nommé chef de travaux en pédagogie et en méthodologie au campus pédagogique de la HEH à partir de 2002. Désigné coordinateur pédagogique au Service d’aide à la réussite HEH et membre de la commission Qualité. c) Professeur de psycho-pédagogie (didactique et stages principalement) dans la section « Cours normaux », en Promotion sociale, à Péruwelz, de 1988 à 2007. d) Membre du jury chargé de la délivrance du certificat d’aptitudes pédagogiques (Bruxelles) pendant 15 ans. Actuellement, à la retraite.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Dès 2015, année d’admission à la retraite…

As-tu déjà publié quelque part ?
« Enseignement d’hier au service des apprentissages différenciés d’aujourd’hui » est mon premier manuscrit.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Maison d’édition régionale à l’ambiance familiale.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Il s’agit d’un livre de pédagogie, plus pratique que théorique, susceptible de contribuer à apporter des réponses positives à un enseignement actuellement en profonde mutation. « Enseignement d’hier au service des apprentissages différenciés d’aujourd’hui » est basé sur le questionnement suivant. a) Avec conviction pour la recherche et le progrès pédagogiques, pourquoi, dans l’enseignement, jeter aux oubliettes des méthodes, procédés et techniques qui ont pourtant, par le passé, apporté la preuve de leur efficacité, dans la pratique d’enseignement-apprentissage ? b) N’est-il pas temps de clarifier les concepts du vocabulaire psychopédagogique pour éviter certains malentendus stériles ? c) N’est-il pas temps d’abandonner une vision de l’éducation encore trop cloisonnée et parcellisée au profit d’une approche de la psycho-pédagogie davantage holistique, cohérente et systémique (= tout est dans tout) ? d) Pourquoi assiste-t-on encore aujourd’hui (notamment lors de la formation initiale des enseignants) à des tensions de terrain entre des écoles de pensée psycho-pédagogique alors que leur complémentarité paraît évidente pour la plupart. Une conception parfois trop dichotomique des composantes de l’acte d’enseignement-apprentissage ne doit-elle pas céder la place à une approche plus synthétique, à une vision fédérée de la pédagogie (car tout le monde possède une part relative de la vérité pédagogique) ? Sans prétention, ce guide pratique et « généraliste » contient de nombreux exemples issus des disciplines d’enseignement (principalement les mathématiques et le français) et propose d’aider les acteurs de l’enseignement à :
a) prendre position face aux défis pédagogiques que rencontre l’enseignement d’aujourd’hui (notamment avec la mise en œuvre des réformes du système éducatif) en s’appuyant sur des solides acquis pédagogiques d’hier ;
b) clarifier 30 concepts-clé de la pédagogie datant pour la plupart des années 70 (parfois même d’avant) et montrer que la plupart restent d’actualité ;
c) mettre en évidence les liens de cohérence entre ces 30 concepts pour aboutir à : - la mise en œuvre de la pédagogie différenciée (notamment la remédiation), un des piliers de la lutte contre l’échec scolaire, - la conception de la préparation de leçons et à l’(auto-)évaluation critériée des pratiques enseignantes ;
d) trouver « le chaînon manquant » dans la littérature pédagogique pour aboutir à une vision d’ensemble cohérente et systémique du processus enseignement-apprentissage contribuant ainsi à améliorer la formation initiale des futurs enseignants et à parfaire l’exercice de cette profession en mutation.
Dans un langage clair, ce livre s’adresse à tout amateur d’éducation, en formation pédagogique ou déjà engagé dans l’exercice du métier, de l’enseignement préscolaire à l’enseignement supérieur, quelle que soit la discipline enseignée. Il vise donc un public large à l’heure des réformes de l’enseignement de plein exercice et de la formation initiale des enseignants en F W-B.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
En ce qui concerne « Enseignement d’hier au service des apprentissages différenciés d’aujourd’hui », tenter de sensibiliser, par les canaux appropriés, les acteurs de l’enseignement d’aujourd’hui et de demain, à tous les niveaux.

Projets pour la suite ?
A voir

Pourquoi écris-tu et comment ?
Sur base de mon expérience professionnelle, mon objectif d’écriture est d’essayer d’apporter, bien modestement, (une partie) des réponses aux questions pédagogiques que se pose l’Ecole d’aujourd’hui.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Tous ceux qui, dans leurs domaines respectifs, permettent à l’Humanité de s’épanouir chaque jour, un peu plus…

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
J’aime peindre, à nouveau sans prétention.

Ta citation favorite ?
A cœur vaillant, rien d’impossible.

Un souhait ?
Que l’Ecole - et l’éducation en général - puissent encore et toujours relever les (nouveaux) défis sociétaux et les mener à bon port. C’est sa noble mission.