Interview...

Phillopech


Où habites-tu ?
En Belgique, pays merveilleux pour ses habitants chaleureux, attachants entre autres par leur manière de ne pas se prendre au sérieux. Pays des zinnekes où l'on parle plusieurs langues, où chacun est constitué de différentes cultures qui se mélangent.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Dès l'adolescence. J'ai grandi dans une famille où les livres étaient omniprésents. La lecture, puis l'écriture se sont imposées comme des évidences.

As-tu déjà publié quelque part ?
Un recueil de poésies et de photographies sur internet, sur www.lulu.com.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Un recueil de poésie encore, cette fois composé uniquement de textes d'amour, avec ses différentes facettes. Comme une manière de s'y retrouver dans un grand labyrinthe où l'on est projeté un jour, sans trop connaître le mode d'emploi, mais à part celui de ses intuitions... qui riment avec émotion, mais aussi avec désillusion... d'où le titre, Le Problaime, avec aime en italique.

Projets pour la suite ?
Plusieurs autres recueils en cours de correction et d'écriture, notamment sur le thème de l'enfance et de la parentalité.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature ?
Prévert, pour sa fraîcheur et sa révolte, Julos Beaucarne, pour sa créativité débordante et son empathie avec le monde, Eluard, pour son art de traduire le surréalisme en beauté, ... et puis plein d'auteurs vivants pas nécessairement publiés, pour les rencontres, l'amitié et le plaisir des mots partagés en ateliers d'écriture ou ailleurs.

Un ami dont tu aimerais qu’on parle ?
Mon ami poète William Wolfhart, qui a aussi publié sur www.lulu.com. Il a écrit plusieurs recueils d'une grande sensibilité et d'une profondeur teintée de simplicité, un regard dont le monde a besoin aujourd'hui.

As-tu un blog ou un site ?
J'ouvrirai prochainement une page facebook pour y présenter mes différents recueils et garder un contact centré sur l'écriture avec mes amis de plume.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
L'insupportable égoisme du monde actuel. L'écriture et la poésie sont un moyen de retrouver un regard émerveillé sur ce qui nous entoure. A la manière d'un photographe qui choisit de faire ressortir une partie de la réalité pour faire passer un message, la poésie choisit de faire entrer le beau dans nos rétines, et rend le monde plus supportable - et, espérons, plus humain.

Ta citation favorite ?
Il y en a beaucoup mais en voici toujours deux : "Hâte-toi de transmettre / ta part de rébellion de merveilleux de bienfaisance" de René Char; et "L'éphémère de l'existence est aussi riche de tristesse que de poésie" (Sean Lennon).