Interview...

Chantal Parduyns


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel

Où habites-tu ?
J’ai beaucoup de chance, je vis dans un écrin de verdure dans le Pays Vert ! Bref, ma vie est un conte de fée avec des elfes, des lutins, des trolls….

Une famille, des enfants…
Un amant merveilleux, deux grands enfants dont je suis très très fière, quatre chats. Je le répète, un conte de fée…

Sucré ou salé ?
Salé, j’adore les cornichons et les olives

Que fais-tu dans la vie ?

Oh, plein de choses ! Mes journées sont trop courtes ! Tout d’abord, je gagne mon pain quotidien : je suis instructeur en formation professionnelle pour adultes, pour l’instant, je donne des remédiations en calcul pour des candidats à des formations professionnelles techniques. Mes loisirs sont consacrés à l’écriture et à la lecture. Et puis, je m’efforce de gérer le quotidien : assurer l’intendance, la lessive,…. Je viens de terminer une rénovation peinture de mon home.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
En 2005, par hasard. Depuis, je suis addicted…

As-tu déjà publié quelque part ?
ui, chez Chloé des Lys, deux romans fantastiques, une chronique de la vie quotidienne et un roman historique.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Des prix, non. Mais je ne concours pas, donc… Comme pour le lotto, il faut au moins participer pour gagner… Une reconnaissance ? Ah oui ! Celle de Bob, et j’en suis très fière !

Pourquoi Chloe des Lys ?
Bêtement, parce que Chloé des lys a bien voulu publier mon premier roman ! Et j’y reste puisque je m’y trouve bien. Le boss est cool, sympa, disponible. Le service d’édition est très bien et s’améliore de jour en jour. Et puis j’aime le fait que mes livres sont publiés dans un atelier de travail adapté. Je n’adhère pas à la société de consommation et aux critères de productivité actuels.
J’attache aussi beaucoup d’importance aux avis du comité de lecture, les membres sont très compétents et très consciencieux.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Surprise… Ce sera pour 2010, si tout va bien, c’est-à-dire si je réussis à me dégager du temps pour finaliser la nouvelle production !

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Je suis fan de Stephen King. Mais je recommande à tous la lecture de Patrick Virelles (il écrit génialement). Je viens de découvrir Fred Vargas, j’aime, ainsi que Franck Thilliez, Didier Van Cauwelaert, … J’apprécie aussi des œuvres plus classiques : Shakespeare, Racine, Bossuet, …

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
L’écriture, la lecture. Pas le temps pour autre chose, malheureusement. Mais des tas de projets pour quand je serai pensionnée !

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
Pour cela non plus, pas le temps… pour l’instant… mais à la pension…

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Les appels téléphoniques de call center les rares jours où je suis en congé et où je m’octroie une sieste !

Un souhait ?
Avoir des journées de 48 heures.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Il n’y a pas de question stupide