Interview...

Marion Oruezabal


Pseudo ou nom réel ?
Comme dirait Claude François, "Marion Oruezabal" est mon nom et j'y tiens beaucoup.

Où habites-tu ?
J'ai grandi dans le Médoc et j'habite aujourd'hui dans la banlieue bordelaise. Même si j'aime explorer de nouveaux horizons, ce n'est toujours que temporaire car il est important pour moi de demeurer auprès de ma famille.

Une famille, des enfants…
Un mari et un petit bonhomme

Sucré ou salé ?
Salé, car plutôt que les friandises je préfère me régaler à table. Mais sucré-salé est aussi un délice!

Petite, que voulais-tu faire ?
Travailler avec les animaux sauvages. Ce que je fais actuellement bénévolement au sein de nombreuses associations.

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Euh, je ne sais pas trop.... Diane Fossey peut-être, symbole de la féminité engagée dans la protection de la Nature, jusqu'à y laisser la vie.

Ton truc contre le stress ?
La seule chose qui me stresse vraiment est l'inaction. Alors, je fais en sorte d'être toujours active. Ce qui en soit, n'est pas très difficile, tant il y a à faire....

Que fais-tu dans la vie ?
J'exerce la pharmacie d'officine depuis trois ans. En parallèle, je travaille beaucoup bénévolement pour les associations de protection de la nature. A l'heure où j'écris ces lignes, je m'occupe principalement des hirondelles nicheuses bordelaises et des hippocampes du bassin d'Arcachon. Je pratique la plongée sous-marine depuis quinze ans, ce qui me permet de m'engager pour la protection du milieu marin.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
J'ai goûté à l'écriture très jeune. Dès l'école primaire, j'ai commencé à écrire des articles pour le journal de l'école, des nouvelles et un journal intime. J'ai débuté la rédaction de mon premier roman au collège. Et finalement, je ne me suis plus arrêtée. J'ai depuis écrit une dizaine de romans, des dizaines de nouvelles, quelques articles de vulgarisation scientifique.

As-tu déjà publié quelque part ?
Je n'ai envisagé la publication qu'assez tard, car j'écrivais d'abord pour moi et par plaisir. La publication du Cercle des loups-garous par la maison Chloé de lys est pour moi une première. J'ai publié un article sur le site loup.org au sujet de mon expérience d'écovolontaire chez un éleveur de chèvres alpins, un autre sur un forum naturaliste au sujet de l'ADN mitochondrial du loup italien, quelques nouvelles dans la revue littéraire "Les hésitations d'une mouche", un poème dans la revue autodidacte "Salmigondis".

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
J'ai participé à plusieurs concours, décrochant parfois des places honorables sans pour autant monter sur le podium.

Pourquoi Chloe des Lys ?
J'ai "rencontré" Chloé des lys lors d'un salon littéraire dans le Médoc, via un auteur de la maison. Il m'en a beaucoup parlé, m'en a dit beaucoup de bien. J'ai été séduite et ai envoyé ma candidature. Tout simplement.

Quel ouvrage vas-tu publier ? Quel genre ? Résumé ?
"Le cercle des loups-garous", premier tome de "Dans l'oeil de l'Astre". Il s'agit d'un roman du genre fantastique.
Résumé : Leur présence se ressent dans l’air comme l’odeur de l’eau de pluie. Forte et imperceptible. Insaisissable. Elle poursuit sans relâche les preuves de leur existence. Mais sans jamais les atteindre. Seul le bruissement des feuilles lui répond, lorsqu’elle se perd dans la grande forêt de Rozhaelia. Et pourtant, un jour, elle plongera son regard dans les yeux de l’un d’eux. Comment Sylvia, jeune étudiante aux origines mystérieuses, aurait-elle pu se douter que cette rencontre bouleverserait si profondément son existence ? Qu’elle deviendrait l’objet de la plus secrète des guerres, au cœur du terrible fléau qui fait régner la peur dans la grande forêt… Dans la grande forêt ? Pas seulement…

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Pour le moment, je n'ai pas fait grand chose. A part écrire encore pour participer à des concours et proposer des nouvelles à des revues littéraires. Désormais, je vais suivre à la lettre les conseils de Chloé des lys.

Des projets pour la suite ?
Beaucoup et en pagaille! Mais l'écriture et l'édition sont deux choses bien distinctes. J'ai déjà beaucoup de manuscrits d'avance... D'un point de vue de l'édition, il s'agira de proposer mes écrits déjà existants. D'un point de vue de l'écriture, j'ai des dizaines de projets en attente, nouvelles et romans..

Pourquoi écris-tu et comment ?
Pourquoi? J'écris tout simplement parce que j'aime ça. Et que j'ai beaucoup de choses à dire. Comment? A l'inspiration. Je peux ainsi avoir plusieurs écrits commencés et inachevés. Et je peux m'attabler devant l'un ou l'autre. Ce sont eux qui m'appellent plus que moi qui les créé. Ils se servent de ma plume pour exister.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
J'aime tout ou à peu près. Je suis ouverte à toute nouveauté artistique. Et tout peut être source d'inspiration.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Vanessa, ma meilleure amie depuis 24 ans (j'en ai 27).

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Engagement écologiste, plongée sous-marine, piano, lecture, écriture....

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
Non...

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
L'irrespect de tout ce qui nous entoure. Le nombrilisme et le syndrome de l'autruche.

Ta citation favorite ?
"A voir ce que l'on fut sur Terre et que l'on laisse, seul le silence est grand tout le reste est faiblesse." La mort du loup, Alfred de Vigny.

Une qualité et un défaut ?
Qui me concernerait? Difficile de s'auto-juger.

Un souhait ?
Que l'humanité apprenne enfin à vivre avec la nature et non contre elle. Par respect, mais aussi parce que notre propre survie est en jeu.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Euh.... celle-ci, peut-être? (rire)