Interview...

Muzzoni Marisa


Pseudo ou nom réel ?
muzzoni marisa

Où habites-tu ?
En belgique ( à Ath la citée des geants c'est une petite ville tranquille.

Une famille, des enfants…
Je n ai pas d'enfants j'ai un petit frère et une maman extraordinaire.

Sucré ou salé ?
J'aime les deux mais j'ai un petit faible pour le chocolat.

Que fais-tu dans la vie ?
Je suis handicapée. Mon handicap est infirme- moteur- cérébral , je suis en voiturette et je travaille également avec des handicapés dans une mutuelle.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
J'ai commencé à écrire en 2006 pour me libérer de tout ce que j'avais sur le coeur et rendre un hommage au grand amour de ma jeunesse.

As-tu déjà publié quelque part ?
Non

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Non

Pourquoi Chloe des Lys ?
Car je me suis renseigné à la bibliotèque de ma ville et ils m'ont conseillé cette édition, et parce que c'est pour moi une petite édition sympathique et pour moi familiale.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
le sourire d'un ange,la frontière entre l' amitié et l'amour.

quel genre ?
Récit de vie.
Ca parle de ma jeunesse, de mon père, et de mon amour de jeunesse, c'est un hommage que je leur ai ecrit.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Bouche à oreille.

Des projets pour la suite ?
Ecrire d'autres livres.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Ecrire pour moi est un exutoire, et l'inspiration m'est venu grace à un chanteur " Raphael Haroche".

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Raphael Haroche, Christophe Mae, Pour les livres c'est Stéphanie Meyer,Marc Levi, Mary Higgins Clark, coté peinture : Magritte, Monet. Cinéma... film d'amour.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Pas personnellement.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
la cyclodance ( danse en chaise roulante accompagné d'une personne valide ou non), et bien évidemment l'écriture.

As-tu un blog ou un site ?
Non

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
l'indifférence, et qu'on se prenne de haut.

Un souhait ?
En dehors d'écrire mes livres, trouver un emploi, et qu'on ne me juge pas par rapport a mon handicap.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Aucune question n'est stupide , du moins aucune me vient à l'idée.