Interview...

Patricia Lhommais


Pseudo ou nom réel ?
Patricia Lhommais, c'est mon vrai nom. Un nom vraiment très ordinaire.

Où habites-tu ?
A Arras, dans le Pas-de-Calais. Oui je suis une ch'ti et je suis fière de l'être. Disons que j'aurais du mal à m'éloigner de ma ville !

Une famille, des enfants…
Un bébé de 4 mois, Raphaël, né le 7 juillet 2010. Il me comble vraiment. Et un adorable petit chien, Verdi, qui a 6 ans.

Sucré ou salé ?
Salé ! J'ai d'ailleurs eu un garçon ! Il paraît que ça aide ! En fait qu'il s'agisse de mes préférences alimentaires, relationnelles ou autre, je préfère le salé. Sauf les factures, je les préfère peu salées...

Que fais-tu dans la vie ?
Je devrais reprendre le travail en février. Je travaille en bibliothèque. Mais le journalisme me plairait vraiment beaucoup. Je tenterais bien aussi une expérience en librairie. Mais cela dépend. Certaines ont un sens beaucoup trop commercial et ça ne me correspond pas.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
A 14 ans, pour évacuer des souffrances d'ado ! Quelques poèmes par ci par là. Puis lorsque j'ai écrit mon premier roman, j'ai trouvé passionnant le fait de pouvoir jouer avec des personnages, leur offrir une histoire, un caractère. Comme lorsque j'étais petite et que je jouais aux playmobils. Mais à une échelle supérieure.

As-tu déjà publié quelque part ?
Surtout chez Chloé des Lys, des nouvelles, un récit et maintenant un roman. Je garde un très mauvais souvenir de ma collaboration avec mes anciens éditeurs. No comment.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Oui lorsque j'étais plus jeune, je participais à des concours. Rien d'exceptionnel non plus. J'ai reçu un prix par la ligue des droits de l'homme pour un poème sur la fraternité. J'ai été primée par Les Rosati pour différents poèmes. Récemment j'ai reçu un prix par la ville de Saint Laurent Blangy.

Pourquoi Chloe des Lys ?
J'ai trouvé cette maison d'édition sur internet car je cherchais à publier des nouvelles. Et j'ai entré "publication nouvelles " sur evene. J'ai ensuite cherché des renseignements sur eux. Ce qui m'a plu, c'est cette confiance qu'ils accordent aux nouveaux auteurs, sans leur demander des sommes phénoménales en échange de cette chance. C'est très rare. Et désormais ce qui me plait, c'est que nous ne sommes pas un numéro mais une personne, un auteur...
Ca ne m'était pas arrivé avant ! Et j'ai rencontré Laurent, très sympathique. Première fois que je rencontre un de mes éditeurs !!! Donc cette fois je vais tout faire pour le garder. Au niveau de la qualité du livre, Chloé des Lys s'est amélioré à une vitesse incroyable. Et il n'y a plus rien à dire !!!

Quel ouvrage vas-tu publier ?

Je vais publier "Clara debout dans un paysage". Un roman. Il y a toujours beaucoup d'introspection dans mes romans. Clara est une fille déçue. Désenchantée. Par l'amour notamment. Tout va alors tourner autour de son job, son refuge, en quelque sorte. Jusqu'au jour où soudainement, Clara va décider de tout quitter : appartement, travail, horaires... Elle décide alors de devenir SDF par choix.
Elle rompt tout contact avec son entourage. Mais au fur et à mesure de ses rencontres, elle va se remettre en question, évoluer, se poser les bonnes questions... Et peut-être se reconstruire...

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?

Sur internet notamment. Pour mon récit sur Salvatore Adamo, je me suis fait aider par la famille de Salvatore, notamment sa sœur Giovanna. Là je vais sans doute m'aider de Facebook. C'est d'actualité !

Des projets pour la suite ?
J'écris un nouveau roman. Mais avec mon bébé, je trouve plus difficilement le temps.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Le plaisir de trouver un sujet qui me passionne, de créer des personnages, leur offrir une histoire. Faire passer des émotions. Evacuer une douleur... Me sentir vivre... Pour tout cela. Mais j'écris irrégulièrement. J'obéis à des pulsions.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
En littérature, j'aime Jean-Louis Fournier, Philippe Labro et Marie-Sabine Roger. Côté musique, Salvatore Adamo, bien entendu, et Jacques Brel. Entre autres car je suis éclectique. Cinéma, j'aime les comédies et les drames. Vanessa Paradis, Michèle Laroque savent m'émouvoir. Natacha Régnier, Julie Gayet, Isabelle Carré sont des actrices qui savent faire passer des émotions.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Hélène. Une grande amie. Qui m'a énormément aidée. Et qui est la marraine de Raphaël. Hélène est une personne généreuse, qui tient ses promesses. Elle me fait rire également. Ce que j'aime le plus chez elle, sa fiabilité. C'est une qualité malheureusement très rare aujourd'hui... Ce qui me surprend chez elle ? Sa discrétion. Elle écoute, sans se dévoiler.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Mes hobbies... L'écriture, la lecture, le cinéma, la musique. Pour moi les émotions passent par ces arts... Etrangement, je n'ai pas vraiment de sensations quand je regarde un tableau. C'est à mes yeux quelque chose de mort... Inerte plutôt... Et je n'y suis malheureusement pas suffisamment sensible.

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
J'en ai eu. Mais je les ai tous abandonnés car ensuite j'ignore comment les faire connaître, ces sites ! Si personne ne vient, j'ai l'impression de perdre mon temps... Ecrire pour moi seule, ça ne m'intéresse pas... Alors, si vous avez un conseil à me donner... Histoire de me donner envie de créer un nouveau blog... Et de lui donner vie...

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Qu'on ne tienne pas ses promesses.

Un souhait ?
Que mon bébé soit heureux. Que mon chien le reste aussi.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Sans doute celle-ci.