Interview...

Dina Kathelyn


Pseudo ou nom réel ?
Pseudo… mon nom réel est imprononçable par les Français, au mieux cela donne "Vanderagean".

Où habites-tu ?
Dans un joyeux brolissime de papiers en tous genres, stylos, tubes de couleurs, chevalet, zèbres (collection!), photos, fringues… et 47 plantes vertes : un appart, non loin du Parc Duden à Forest-Bruxelles.

Une famille, des enfants…
Une fille, deux fils: Martine est Licenciée en Droits et Directrice de la Police de Prévention de la commune de Bagneux (au sud de Paris), Erik est Ingénieur des Mines, fonctionnaire européen dans la gestion du trafic aérien (!!!) et Bruno est dessinateur/scénariste de BD (14 albums publiés). Deux "petits"-fils (qui ont une tête de plus que moi): Pierre sort d'école de communication et Benoît est apprenti ébéniste-marqueteur.

Sucrée ou salée ?
Gourmande de tout !

Petite, que voulais-tu faire ?
Dessiner. Dessiner. Dessiner.

Ton truc contre le stress ?
Dessiner. Dessiner. Dessiner.

Que fais-tu dans la vie ?
Dessiner. Dessiner. Dessiner… Mon parcours: illus publicitaires, illus de livres-jeunesse, mises en couleurs BD, portraits, peintures, prof de dessin pour un atelier "séniors". Et écrire…

Quand as-tu commencé à écrire?
J'ai 14 ans et gagne le 1er prix - une théière ! - à un concours "littéraire" inter-écoles. Quinze ans plus tard, c'est la littérature jeunesse et quelques réussites plus tard de nombreuses nouvelles, quelques articles, ce roman…

As-tu déjà publié quelque part ?
33 albums-jeunesse en tant qu'auteure/illustratrice (dont la collection "Marmouset") + 7 albums uniquement pour l'illustration + 27 titres en mise en couleurs BD (dont 3 titres de Murena du regretté Jean Delaby) + une chronique dans un trimestriel politique forestois.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Ben oui… Médaille d'Argent du Gouvernement (fin d'étude à l'Aca de Saint-Gilles), Prix Plantin Moretus (pour la mise en page et la typographie du " Grand Almanach des 7/14"), Prix de Peinture 2006 de la Commune d'Uccle, 1er Prix Européen d'un concours de nouvelles organisé par la Cellule Grundig de la Commission Européenne, des nouvelles laurées au concours de Frontière Belge, Metro Reporter, Maison de la Francité et Fureur de Lire.

Pourquoi Chloé des Lys ?
Pour tout le bien que l'on m'en a dit, pour tout le mal que j'en ai lu, pour le côté "humain" et participatif de l'aventure…

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Pour la littérature, je compte sur vous! ?

Quel ouvrage vas-tu publier ? Quel genre ? Résumé ?
C'est l'histoire d'une femme qui eut l'enfance trouée, l'adolescence coincée, trois hommes qu'elle n'a pas su aimer, trois enfants de chair et de questionnement... Toujours en recul de trois pas. Non présente à la réalité. Paralysée par le conflit. C'est une solitaire qui n'aime pas la solitude, une bavarde qui se tait, une morose qui rêve de rires-fous, enfermées entre les murs de ses non-dits, de ses mal-pensés et de ses pas-vécus.
C'est l'histoire d'une femme empoisonnée par le silence. Ce secret autour de sa naissance dont elle ne prendra conscience que fort tard dans sa vie. Ce silence - quotidien, familial et héréditaire ! - qui, dans l'inconscient de la petite enfance, a mis une épaisse couche de coton entre elle et la réalité des choses à vivre. Ce silence qui l'a obligé à se construire une tour - même pas d'ivoire ! - des murs de protections, des parapets, des masques, des béquilles et des faux-fuyants. A tourner autour, et alentour, du pot. A mourir pour exister.
C'est l'histoire d'une femme qui, enfin, démasque sa vérité, découvre qui elle est et trouve les mots à dire, ceux qui désignent, qui creusent, qui touchent. Ceux qui sauvent ! Ceux par qui la tendresse arrive... Histoire d'une vie. En 236.373 signes... de vie.

Projets pour la suite ?
En chantier: une expo, une chronique familiale sous forme de roman, un recueil de nouvelles…

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
JE SUIS... une joueuse de lignes, de couleurs et de mots, écolo-végétarienne, gourmande et pagivore. JE SUIS une "marie-chipote", rêveuse bien éveillée, coupeuse de cheveux en quatre, heureuse, cuisinante et fauchée. JE SUIS une baladeuse, chercheuse de pâquerettes, guetteuse de signes, dialogueuse avec les anges. Nourrie de Vermeer, Mucha, Klimt, Modigliani, Hopper et Moebius. Dévoreuse de Bazin, Groult, Harpman, Schmitt, Coelho, Vargas et bien d'autres… Ecouteuse de trompette, clarinette et mandoline. Amoureuse de Purcell, Haydn, Baez, Oldfield, Hendricks, Cohen, Era... et de la vie. JE SUIS une dina-maintenant.

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
www.kathelyn.com pour avoir un aperçu de mon activité artistique.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
L'intolérance, le manque de respect, la mauvaise foi…

Ta citation favorite ?
Une parmi les 27 citations qui tapissent les murs et la porte de mon cabinet (de réflexion !): "Celui qui ne risque pas l'impossible, n'atteindra pas ce qui est possible".

Une qualité et un défaut ?
Des tas ! Et surtout les qualités de mes défauts et les défauts de mes qualités!

Un souhait ?
Un seul ?

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Pourquoi écris-tu et comment ? ?