Interview...

Françoise Javelle


Où habites-tu ?
J’habite un petit village de 300 âmes à une vingtaine de kilomètres de Chartres. C’est le Thymerais. Un peu moins plat que la Beauce… si, si je le sens bien quand je me promène à vélo.

WUne famille, des enfants…
Une fille de 25 ans qui est toute ma joie et ma fierté qui poursuit des études d’ingénieur QSE (elle a encore trois mois d’école). Nous sommes très proches l’une de l’autre.

Sucré ou salé ?
J’aime le mélange sucré-salé, si l’on parle de gastronomie. La cuisine chinoise : la vraie bien sur… pas celle de pseudo resto.

Petite, que voulais-tu faire ?
J’aimais beaucoup le théâtre, j’aime me retrouver sur les planches malgré une grande timidité. Dessinatrice de mode… mais mes parents n’ont pas voulu : ce ne sont pas de vrais métiers !!!

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
J’ai un faible pour Napoléon très stratège… tout le contraire de moi !!

Ton truc contre le stress ?
Piano, saxo, dessins… cela me permet de m’évader

Que fais-tu dans la vie ?
ARTISTE avant tout… et correspondante de presse : écriture, photos. J’écris, entres autres, des articles sur des artistes, des personnes qui vivent dans des maisons particulières (vieux moulins, ou des personnes célèbres y ont vécu…) et pages économiques. Dans la locale bien sur. Je fais partie d’un orchestre : Les dragons de Noailles et d’une batucada : la bande à tout vent.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Tout le monde se moque de moi (gentiment)… j’ai toujours sur moi une multitude de carnets pour écrire, d’autres pour dessiner… du plus loin que je me souvienne. Mes premiers pas en peinture : mes ongles ! et une grappe de raisin à la maternelle. Des rédactions et des dissertations bien trop longues.

As-tu déjà publié quelque part ?
Je n’écris que des haïkus hors saison. Ce sont des émotions instantanées. C’est pourquoi j’ai toujours à ma portée un papier et un crayon. J’ai essayé Bod mais j’ai été très déçue.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Des articles sur les journaux. Des commandes de tableaux…

Pourquoi Chloe des Lys ?
Je suis artiste (encore !!!) mais absolument pas commerciale. Autant je sais écrire sur d’autres et incapable de m’occuper de moi, de me faire connaître… et pas le temps non plus. C’est un métier, pas le mien.
J’ai connu Chloé des Lys par Internet (Face Book…) lu des critiques bonnes et moins bonnes. Je me suis fait mon opinion : un groupe de gens qui ont tout l’air sympathiques et sérieux.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Je vais publier deux recueil de Haïkus avec mes propres dessins (je sens que la maquette ne va pas être facile..). Inrésumable… (j’aime inventer des mots).

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
J’ai tout un réseau d’adresses (je suis correspondante de presse depuis 24 ans) : bibliothèques, libraires, artistes…

Projets pour la suite ?
La suite ? Si c’est l’écriture… mes carnets regorgent de haïkus… alors un petit troisième. En principe, il y en a 100 haïkus par receuil.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Je crois avoir répondu pour le comment : carnet, crayon à n’importe quel moment. Le ressenti c’est devant un événement, un paysage, une émotion, je ne crains pas la feuille blanche. C’est un besoin comme la peinture et la musique je ne saurai pas vivre sans.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
J’aime la Chine, je suis très influencée par sa culture, ses traditions. Je m’y suis rendue plusieurs fois et n’attends que d’y retourner. Mes goûts musicaux vont du classique Chopin, Brahms… jazz : Michel Petrucciani, Eric truffaz… (les anciens bluesmen également), l’opéra, les impressionnistes, … je ne vais jamais au cinéma (cause de céphalées) mais j’aime les James Bond (les anciens) et les dessins animés walt disney. Je lis les auteurs japonais, vietnamiens, chinois… des policiers soft, Zola, Baudelaire et mon auteur préféré Victor Hugo) l’ésotérisme, les francs maçons…

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Je suis une solitaire. Même si je suis entourée. J’anime un atelier de peinture.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Musique, dessin, peinture… mes passions avec mon petit chien Pipo, un caniche toy.

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
Face book, site www.fj-artiste-peintre. On n’y parle que d’art…

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
La méchanceté, la malhonnêteté, l’hypocrisie, la violence

Ta citation favorite ?
Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?

Une qualité et un défaut ?
Une qualité peut être un défaut, un défaut une qualité… alors, alors, je suis bien embêtée, je demande un joker.

Un souhait ?
Que mes recueils soient traduis en plusieurs langues

Est-ce indiscret de te demander si tu crois en dieu ?
Un Dieu universel avec un peu de chrétienté, de bouddhisme…

As-tu peur de vieillir ?
Non. Si je développe… c’est irrémédiable je n’ai aucune influence sur le temps qui passe alors pourquoi s’en faire. J’ai 61 ans et je peux m’adonner à mes plus grands plaisirs… lire, jouer de la musique, peindre… peu de monde peuvent en dire autant, je remercie… celui qui gère le Grand Univers dont je suis un petit atome. Comme le fait de regretter ne fait pas partie de moi. On ne peut pas revenir en arrière.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Aimerais-tu être éditée !!!. Pourtant ma démarche a été longue pour faire le pas mais laisser un petit quelque chose sur terre ne me déplaît pas.