Interview...

Joël Godart


Pseudo ou nom réel ?
Joël Godart , c'est mon vrai (et seul ...) nom .

Où habites-tu ?
J'habite le Nord de la France , à côté de Lille (Lambersart exactement).

Une famille, des enfants ?
Je suis marié et père de deux grands enfants ! Un fils de 33 ans et une fille de 28? ans.

Sucré ou salé ?
Sans hésiter sucré !!!

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Aucune en particulier.

Ton truc contre le stress ?
La course à pied – si on l'aime – est une excellente thérapie pour beaucoup de choses.

Que fais-tu dans la vie ?
Enseignant dans un lycée et à côté écriture, guitare, randonnées etc...

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
J'ai commencé à écrire vers 15 ou 16 ans sous l'influence de mes lectures, puis par intermittence selon les aléas de la vie.

As-tu déjà publié quelque part ?
Non , c'est ici ma première publication.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Non , ni prix ni récompense.

Pourquoi  Chloe des Lys ?
J'ai envoyé mon manuscrit vers 7 ou 8 éditeurs , reçu beaucoup de refus ; un jour CDL m'a retourné mon manuscrit , corrigé des quelques fautes d'orthographe , avec un avis très enthousiaste : j'ai accepté le contrat !

Quel ouvrage vas-tu publier ?
C'est un recueil de petits textes (environ 90 ) ,des poèmes si l'on veut, qui m'accompagnent depuis pas mal d'années .

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Pour l'instant je soigne les étapes de l'édition -j'en suis à la couverture - j'espère ensuite m'inspirer des idées des « anciens » en allant sur le forum !

Pourquoi  écris-tu et comment ?
J'écris sous la dictée , de qui, de quoi , aucune idée.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de co?ur en littérature ?
Pour ce qui est de l'écriture , Baudelaire, Verlaine et plus tard Victor Segalen , Henri Thomas , Schéhadé . Très impressionné par Rimbaud ; Léo Ferré n'est jamais très loin...

Qu?'est-ce qui te  fout en  rogne ?
La démagogie , la suffisance , les gens qui ne savent que toujours juger.

Ta citation favorite ?
«  Celui qui rêve se mélange à l'air » G. Schehadé

Un espoir ?
Un deuxième livre pour l'année 2015 ?