Interview...

Pascale Gillet (Breulheid)


Pseudo ou nom réel ?
Pseudo: Pascale Gillet-B, nom réel:PascaleBreulheid. J'ai aussi un pseudo sur face book: LumaJuel.

Où habites-tu ? Explique…
J'habite à Nandrin, à 25 km de Liège.

Une famille, des enfants…
J'ai un mari magnifique, 4 enfants superbes et 2 petits-enfants !

Sucré ou salé ?
Sucrée, petits gâteaux et crème fraîche...

Petite, que voulais-tu faire ?
Je voulais être prof, ce que je suis devenue.

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Le Che ou Massoud, l'Afghan.

Ton truc contre le stress ?
J'ai toujours rien trouvé!

Que fais-tu dans la vie ?
J'étais prof de français dans l'enseignement professionnel avec des mécaniciens et je donnais des cours d'alphabétisation à des sourds adultes. Je suis maintenant à la retraite.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
A la mort de mon fils de 24 ans, MATHIAS (Il a été pulvérisé par un train). Je voulais lui donner une deuxième vie à travers mes mots....

As-tu déjà publié quelque part ?
AIGUILLAGE est mon premier roman.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Je préférais une maison belge et parce que je cherchais une maison d'édition à dimension humaine, où l'auteur est autre chose qu'un produit de vente. Le fait que ce soit une ASBL est sympa pour moi aussi, des gens plus passionnés!

Quel ouvrage vas-tu publier ?
AIGUILLAGE : C'est un roman, un récit de fiction, une construction littéraire en damier, autour de trois voix narratives, trois personnages distants et distincts, pourtant proches et confondus, dont les vies s'entre-croisent au fil de la lecture.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
J'utilise toutes mes connaissances(le milieu de l'enseignement est assez large et intéressant),face book (j'ai créé une page), j'ai déposé des exemplaires dans les librairies de Liège, Huy et Namur. Je fais maintenant le tour des bibliothèques. J'ai aussi participé à la foire de Blégny et je vais dimanche après-midi à celle d'Uccle. Je suis maintenant en contact avec un journaliste (on verra l'issue).

Projets pour la suite ?
Un autre roman. Mais j'attends d'avoir terminé la promotion de celui-ci.

Pourquoi écris-tu et comment ?
J'écris en plusieurs étapes. Idées, structure de mon histoire puis le plus long travail,la mise en forme littéraire, la recherche des mots les plus justes, les constructions de phrases, les dialogues.... C'est cette partie que je préfère, malgré sa difficulté. Je me relis de nombreuses fois.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Luis Sepulveda: Le vieux qui lisait des romans d'amour et Cent ans de solitude de Gabriel Garcia Marques. Pour le cinéma: The Edge (A couteaux tirés) de Lee Tamahori

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Pas particulièrement. Mon mari est mon meilleur ami.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
J'aime le travail de la terre, dans le jardin et les promenades dans la nature .J'apprends aussi le piano, mais difficile à mon âge(55ans)

As-tu un blog ou un site ?
Non, juste ma page face book (Pascale Gillet-B, écrivain)

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
La non reconnaissance de la Palestine et le racisme.

Ta citation favorite ?
"Si nous choisissons d'exister dans une réalité que nous nous sommes créée, cela fait-il de nous des fous....? N'est-ce pas mieux qu'une vie de désespoir?" de Russell Crowe dans le film Les trois prochains jours.

Une qualité et un défaut ?
Jusqu'au-boutiste (une qualité et un défaut!)

Un souhait ?
Que chaque lecteur de mon livre soit le passeur de cette histoire.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Il n'y en a pas. Si une question est trop stupide, je n'y réponds pas.