Interview...

André Elleboudt


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel.

Où habites-tu ?
Je suis un Copère habitant Falmignoul dans la commune de Dinant.

Une famille, des enfants ?
Marié à Christine (en 1980) et père de Catherine, Jérôme et Benjamin tous les trois en couple et parents de Arthur (C & Tom), Rosie (J & Lari) et Charlie (B & Sarah) + ? en avril. Elle est anversoise, ils sont bxlois.

Sucré ou salé ?
Les deux, et souvent ensemble.

Petit, que voulais-tu faire ?
Prof.

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Je ne sais pas.

Ton truc contre le stress ?
La pleine conscience consécutivement à la gestion de ma maladie (fibromyalgie).

Que fais-tu dans la vie ?
Je suis coordinateur (nous sommes une équipe de direction à quatre) au centre culturel de Dinant où je m'occupe particulièrement de la Maison de la Pataphonie (www.pataphonie.be) , de Prospect 15 (www.prospect15.be) , du développement régional et actuellement (cerise sur un gateau déjà volumineux) travaillant à la mise en place du nouveau décret des centres culturels. En un 1/2 temps, pour cause de santé... J'ai été prof, ai bien aimé sauf un directeur qui m'a fait prendre l'air, j'ai promotionné les projets européens dans l'enseignement libre.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
J'écris depuis l'adolescence pour me dire quand je ne parvenais pas, n'osais pas me dire.

As-tu déjà publié quelque part ?
Non, mais je le ferai peut-être avec la poésie que j'écris.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Nada!

Pourquoi Chloe des Lys ?
Parce que vous avez bien voulu! Plus sérieusement après avoir envoyé le manuscrit (d'une thématique a-normale) à de nombreux éditeurs/auto-éditeurs. Votre oui fut d'ailleurs un réel bonheur car je souhaitais partager le chemin de mes soucis de santé.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Le Rivage d'un Océan sans Terre, parce que je me suis retrouvé subitement en train de ramer vers un ailleurs dont j'ignorais tout et dont je ne sais s'il existe.
Quel genre ? Le témoignage (en prose et poésie) d'une vie qui bascule, bouscule, fait tomber et d'où la libération semble illusoire sinon en se prenant en main.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Je partage beaucoup de texte sur ma page FB, sur un site www.elleboudta.be et sur une page Blogger.

Projets pour la suite ?
Poésie?

Pourquoi écris-tu et comment ?
j'écris avec plaisir quand j'ai du temps, souvent pdt le w-e, dans un carnet, au stylo, et je retape sur l'ordi. Je m'assieds et à partir d'un mot, d'une phrase à la radio, d'un titre de journal, d'une conversation, zou...

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Je suis germaniste, j'ai donc une formation non "française" que je découvre un peu tous les jours. Ne sachant plus tenir un livre, je ne lisais plus. Je me suis acheté une liseuse et je relis (dévore). Je ne suis pas cinéphile et en musique j'aime largement la chanson française, le baroque, les hymnes anglais, et Leonardo Garcia Alarcon!

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Maurice Bellet.

Tes hobbys ?
Musique, dessin, peinture… Manger, marcher, pédaler, écrire, (le clavier avant de ne plus pouvoir), dormir, lire...

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
L'injustice, la mauvaise foi (très fort), moi quand je cherche des poux aux autres, les caporaux et autres donneurs de leçons.

Ta citation favorite ?
"Personne n'est parfait, je suis moi-même particulièrement sensible aux courants d'air" Oscar Wilde. Et, mais je ne connais pas l'auteur: "Les mots sont plus vieux que les hommes qui les parlent".

Une qualité et un défaut ?
Altruiste/Rancunier

Un souhait ?
Aller mieux sans effort

Est-ce indiscret de te demander si tu crois en dieu ?
Pour moi aujourd'hui, parce que je crois qu'on évolue, Dieu reste une question que je me pose souvent. Dieu reste une interrogation.

As-tu peur de vieillir ?
c'est déjà en route mais pas peur pour le moment.