Interview...

Elie Duvivier


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel

Où habites-tu ?
Dans le Hainaut, et plus particulièrement à Colfontaine

Une famille, des enfants…
Question délicate ! J'ai deux filles. Je viens de marier celle de 25 ans, l'autre est institutrice...

Sucré ou salé ?
Pourquoi se priver des plaisirs !

Petit, que voulais-tu faire ?
Vétérinaire, jockey...

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Personne en particulier mais j'apprécie les personnes qui ont travaillé pour la paix...

Ton truc contre le stress ?
La sophrologie

Que fais-tu dans la vie ?
Question complexe ! Actuellement, je travaille dans le domaine de l'argent

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Je devais avoir 20 ans. Au départ, c'était un échange de correspondances romantiques mais à l'heure du mariage, j'ai délaissé la plume pour la reprendre au moment de la séparation de la mère de mes filles. A cette époque là, j'ai intégré un club de littérature...

As-tu déjà publié quelque part ?
Oui, principalement de la poésie et plus particulièrement des haïkus. Je suis également très heureux d'avoir pu offrir des haïkus pour le calendrier de Breast of Canada. Depuis peu, je m'intéresse à la littérature dessinée avec notamment un album jeunesse : Quenotte

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
"Nul n'est prophète en son pays..." et je fais honneur à mon prénom car la plupart de mes récompenses ont été obtenues à l'étranger. Les poèmes en France, les haïkus ; un peu partout avec un point d'orgue lors d'un concours au Japon, le pays d'origine du haïku...

Pourquoi Chloe des Lys ?
"Fragments" n'entrait pas dans la ligne éditoriale de mon précédent éditeur et l'opportunité d'être édité en Belgique m'a tenté

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Actuellement, je travaille principalement sur le parcours d'une maman d'un enfant trisomique. Un résumé ? On ne peut imaginer les difficultés d'être accepté par la société lorsqu'on est "hors norme"...

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
J'ai eu un site de poésie (AnPlus), je possède un blog littéraire et depuis peu, j'ai relancé un blog de haïkus. A coté de cela, je participe aux différents salons du livre qu'il m'est permis de participer.

Des rojets pour la suite ?
J'ai un livre jeunesse actuellement proposé à certains éditeurs.
D'autre part, j'essaye de mettre l'architecture d'un scenario BD, une première !

Pourquoi écris-tu et comment ?
L'écriture, c'est le partage, la rencontre des autres. Sans livres, le monde serait terne ! A l'heure de l'ordi, j'écris toujours sur une feuille avant de mettre au propre par word.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Rien de tout cela ! Mais je vous donnerai une petite anecdote : j'ai commencé à lire à 14 ans ! Avant cela, j'étais un gosse de rue où l'amitié, l'entraide et le sport étaient roi. Mais en humanité, il fallait lire et résumer un livre très régulièrement. Je m'arrangeais toujours pour trouver un "Que sais-je" ou un résumé que ma soeur avait fait... Et puis un jour, ou plus exactement une nuit, j'ai commencé à lire "La gloire de mon père " de Marcel Pagnol. Je l'ai dévoré au point de l'achever sous la couverture avec une lampe de poche après l'extinction des feux...

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
En effet, Nicole, une amie d'enfance, qui est la maman d'un enfant trisomique...

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Je dessine comme un pied mais j'adore tout ce qui est beau... Mes principaux loisirs tournent autour de l'échange, du partage.

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
Le site AnPlus (http://users.swing.be/anplus/) est en phase terminale, car trop souvent piraté
J'ai plusieurs blogs :
Le dernier en date sur les haïkus http://anplus575.blogspot.be/
Celui sur Quenotte http://quenotte.canalblog.com/
Et celui qui résume mon parcours éditorial http://elie.duvivier.over-blog.com/

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
L'injustice, sous toutes ses formes

Ta citation favorite ?
Ce qui n'est pas rêvé aujourd'hui ne sera pas réalisé demain...

Une qualité et un défaut ?
Toute qualité peut se transformer en défaut aux yeux des autres ! Pour vous donner un exemple ; je suis désordonné, voir plus, mais je sais où se trouve tel ou tel feuille... Mettez de l'ordre et je suis perdu !
Sinon, je suis "soupe-au-lait", attentif aux autres mais étourdi !

Un souhait ?
Le bonheur de ceux qui m'entourent

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Etes-vous heureux ?