Interview...

D.Druant Nathalie


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel + le D de Drion, mon nom de jeune fille.

Tu habites où ?
A Tournai en réalité, à Coq sur Mer dans mes rêves.

Sucré ou salé ?
Salé absolument

Ton job ?
Selon les jours, traductrice de formation, "Ingénieur domestique" au quotidien.

Un souhait ?
Voir la paix s'installer dans le monde, ... on peut rêver, non ?

Pourquoi t'es chez Chloé des Lys ?
Par hasard, ce sont les premiers qui m'ont dit oui ;
parce qu'ils sont sympas, parce qu'ils y croient, parce que je suis du genre fidèle.

T'écris quoi ?
Des poésies en vers libres ou des textes poétiques.

Qu'est-ce qui te fout en rogne ?
La bêtise humaine qui perpètre toutes les horreurs et les sauvageries qui nous entourent actuellement , et le manque de respect.

Tes livres cultes, tes films cultes, tes personnages cultes ?
J'ai commencé avec le Grand Meaulnes quand j'avais 14 ans, j'ai continué avec tout Simone de Beauvoir et Camus à 18 ans, puis j'ai voyagé de Garcia Lorca à Marguerite Yourcenar.
J'ai découvert Christian Bobin et sa profonde solitude, Philippe Delerm qui m'a appris la légèreté et les bonheurs quotidiens, Nancy Huston, Jacqueline Harpmann, Ana Enquist, Marianne Fredriksson pour leur incroyable connaissance de la psychologie humaine, Yves Simon pour sa Dérive des Sentiments et son Voyageur magnifique, Guido Gezelle pour la musique de sa poésie, Colette Nys pour ses proses où l'on se sent comme chez soi, etc... Il m'est difficile de m'arrêter ! Ce sont plutôt des auteurs cultes que des livres cultes.
Quant aux films cultes, je n'en ai pas de précis mais j'ai été très marquée en 2005 par "Va, vis et deviens", film belge qui fait passer une émotion rare, et qui raconte la difficile vie des juifs éthiopiens "rapatriés" vers Israël dans les années 80. C'est un film impressionnant.
Personnages cultes : des gens comme Mère Teresa, Soeur Emmanuelle, le père Gilbert, pas pour leur appartenance à la religion catholique mais pour leur charisme et leur total dévouement à une cause utile.

Quelle est la question la plus stupide qu'on pourrait te poser ?
Celle-là certainement !