Interview...

Estelle Deuxelles


Pseudo ou nom réel ?
Pseudo, qui est aussi mon surnom depuis des années.

Où habites-tu ?
Je suis née en France, notre famille s'est installée à Ruisbroek, puis Braine-le-Comte. J'y vis avec mon frère et mon fiancé, le reste de la famille est éparpillée aux quatre coins du monde.

Une famille, des enfants…
2 chats, un frère, une soeur et un fiancé.

Sucré ou salé ?
En fonction des moments, les deux. Mais rarement les deux ensemble (si on excepte la légendaire tartine Nutella-Camembert)

Que fais-tu dans la vie ?
Je suis assistante de direction dans une société de Marketing/communication. On fait du B2B, majoritairement de la création de solutions Web ou smartphone (tablettes, écrans tactiles etc.)

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Vers 5 ans, enfin c'est la première trace écrite d'une mini-bd. Sinon ma première nouvelle aboutie (entends avec un déroulement narratif qui tient la route, un travail de recherche et des personnages crédibles) vers 12 ans. Ma première poésie vers 25 ans.

As-tu déjà publié quelque part ?
Sur le web pas mal (Oniris.be), et une chanson, coécrite avec un ancien collègue et ami qui a été publiée également sur le web, et jouée dans des soirées bruxelloises.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Jamais. Je n'ai participé qu'à deux concours. Je suis un peu timide, j'ai mis le temps à accepter d'être lue.
Ah, si! J'ai gagné le prix de la meilleure chanson à Waikiki en 1983 :) avec Il était un petit homme que j'ai recommencée 5 fois.

Pourquoi Chloe des Lys ?
L'un des membres de l'asbl est tombé par hasard sur mon site et a lu mes textes, puis m'a contactée pour voir si j'avais déjà pensé à l'édition. J'y avais déjà pensé mais je n'osais pas franchir le pas. En en discutant, il m'a convaincue de visiter le site de CDL, qui m'a plu. Et voilà...

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Un recueil de poésies.
Le genre...? Je pense que ça doit se situer dans la poésie moderne, libre et symboliste. Je travaille pas mal l'écriture automatique, en prose, les assonances, alitérations, dans un style assez noir.
Résumer le recueil? Ma vision de mon monde, des choses essentielles et superflues où l'amour et la mort s'imbriquent, se parlent, s'affrontent parfois.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Je fais de grands gestes et beaucoup de bruit :)
Non, je crois que je suis novice dans l'art de me faire connaitre pour le moment, j'ai surtout suivi mes impulsions et j'espère apprendre au contact des autres auteurs de Chloé des Lys. Disons qu'à la base mon truc c'est plutôt d'écrire, je n'avais jamais vraiment pensé à me faire connaitre.

Des projets pour la suite ?
La promo de mon recueil de poésie, un challenge certain.
Un recueil de nouvelles ou deux? J'ai quelques textes en attente de correction déjà envoyés à CDL et retournés pour retravail. J'y tiens pas mal, alors je pense commencer par là.

Pourquoi écris-tu et comment ?
J'ai toujours dit que j'écrivais pour ne pas devenir folle. En général je m'installe devant mon pc (oui, avant j'écrivais à la main mais je tape beaucoup plus vite que je n'écris au stylo) et j'attends que ça coule tout seul. J'écris en jets, comme pour évacuer des choses vues ou pensées loin de mon esprit. Pour les nouvelles (et certaines poésies plus engagées) je fais un gros travail de recherche, je compile les infos, revois tout le texte pour y trouver les failles, je laisse reposer, relis encore...

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Je lis de tout, mais mes préférés ont toujours été Stephen King, Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle. En grandissant, j'ai été vers Thomas Harris, Chuck Palahniuk, Easterman, Agatha Christie, Mary Higgins Clark et j'ai commencé à apprécier la poésie de Baudelaire, Rimbaud, Césaire. Plus tard, en cotoyant d'autres auteurs amateurs, je me suis prise d'une passion sans bornes pour René Char et Julio Cortazar.
En cinéma je suis assez éclectique, j'aime tant le cinéma underground que certains blockbusters, je suis assez bon public dans l'ensemble. Mes films préférés sont American History X, True Romance, Les jolies choses et Doberman.
En peinture, j'affectionne le surréalisme, Dali en particulier, Chagall et Miro. Je reste néanmoins éblouie par les oeuvres de Monet, Van Gogh ou par l'art contextuel de Stefan Bruggemann.
En sculpture Camille Claudel. J'apprécie les artistes un peu borderline ;)
En musique mes goûts vont généralement vers le rock, la pop anglaise et la musique électronique. Si je dois retirer un groupe/artiste pour chaque genre je dirai K's Choice, Queen et Tiesto (ou Daft Punk).

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Eric, Ed et Mic, qui chacun à leur manière m'encouragent à écrire, à publier, à bosser.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
J'aurais voulu être un artiiiiiiste, mais je chante comme une casserolle ! Donc sous la douche et à Guitar Héro, sinon je préfère laisser la musique à ceux qui savent en faire.
Je dessine et je peins, je fais des collages... je vais d'ailleurs réaliser moi-même l'illustration de mon premier recueil. La peinture aux pigments d'ocre que je travaille. J'ai toujours trouvé que l'art pictural permettait de compléter les mots à merveille.

As-tu un blog ou un site ?
http://deuxelles.e-monsite.com/ reprend quelques poésies, nouvelles et des oeuvres picturales diverses. C'est un site créé il y a quelques années pour pouvoir promouvoir des artistes que j'affectionne, et montrer un peu ce que je fais. Pas vraiment un collectif d'auteurs, plutôt une forme de vitrine pour les artistes que je cotoie et dont j'aime le travail.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Plein de choses, je suis assez colérique. L'intolérance, la violence gratuite, la mauvaise foi, l'hypocrisie, le mensonge, l'irrespect, la jalousie et les nains de jardin.

Ta citation favorite ?
Sans m'y tenir : "La fin justifie les moyens"
Une citation anglaise que je n'aime pas traduire, parce qu'on y perd : " Out beyond the limit between wrong doing and right doing, there's a field, I'll meet you there..." mais qui signifie en gros : " Au delà des limites entre mal faire et bien faire, il y a un champ. Je t'y retrouverai..."

Une qualité et un défaut ?
L'énergie, je suis du genre survolté, insomniaque, sautillante, hyperactive (euh... si, c'est une qualité).
L'impatience, je pense que ça va de pair avec l'énergie. Je vais vite, j'aimerai que les choses aillent aussi vite que moi, ce qui est rarement le cas...

Un souhait ?
Que les gens que j'aime soient heureux.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Estelle, est-elle?