Interview...

Jean Destrée


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel Jean Destrée

Où habites-tu ?
A Gozée, dans l'entité de Thuin

Une famille, des enfants…
Je vis en couple avec Jeannine.

Sucré ou salé ?
Les deux. J'aime l'aigre-doux. Les fraises au sucre et le Roquefort.

Que fais-tu dans la vie ?
Retraité...sans plus de l'enseignement public

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Il y a plus de 25 ans. D'abord pour expliquer le monde à mes étudiants futurs techniciens (Lettres à mes anciens étudiants), puis pour rendre hommage tous les comédiens et à la Wallonie (Il ne faut pas laisser la porte ouverte). J'ai adapté pour le théâtre « L'Orage en août » de Hervé Le Tellier qui a été jouée une dizaine de fois à travers la Wallonie par « Jacques Monseu Promotion » que j'ai connu par mon fils qui est comédien, metteur en scène et professeur d'académie. La pièce a été refusée par Lansmann.

As-tu déjà publié quelque part ?
Oui. Des articles pour une revue wallonne (La lettre de contact de Vivre en Wallonie) et pour la revue de la Maison de la laïcité de Thuin.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Non.

Pourquoi Chloe des Lys ?
À la suite d'une rencontre avec Carine-Laure Desguin qui m'a encouragé à présenter « La Conversation » à Chloé des Lys.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
"La Conversation – Comment allez-vous Monsieur Rops ?", c'est du Théâtre. Félicien Rops se dévoile à un visiteur. Ce n'est pas une biographie théâtralisée.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Rien.

Des projets pour la suite ?
J'ai un roman déposé chez Chloé des Lys « Le tilleul du parc », sorte de parcours initiatique. Également un récit « Dieu m'a raconté ». En préparation « Le dictionnaire insolite » : le français à travers l'humour. En cours d'écriture, une comédie « Le petit bureau ». La vie dans un bureau d'une administration communale. Enfin « Le café de grand-mère » des souvenirs de jeunesse.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Pour passer le temps, parce que j'aime écrire, parce quej'aimerais faire connaître mes convictions. J'écris pendant mes moments libres.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
En musique : Mozart en tête, puis Chopin, Brahms, Ravel, Prokofiev, Shostakovitch, Bartok...
Les chanteurs : Brassens, Nougaro, Ferrat..
En peinture : Monet, Manet, Courbet mais aussi Miro Picasso, Magritte, Delvaux...
Cinéma : Tati. Chabrol, Oury.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
On ne parle pas d'un ami. C'est personnel.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
J'écoute de la musique

As-tu un blog ou un site ?
Pas encore. Je vais en créer un pour y mettre mes réflexions.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Toutes les injustices, spécialement les profiteurs de la fraude fiscale qui sont riches à milliards d'euros sans payer d'impôts..

Ta citation favorite ?
À force de péter trop haut, le cul prend la place du cerveau » (Julos)

Un souhait ?
La paix dans la liberté, l'égalité, la fraternité.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Y a-t-il des questions stupides ? Non, il n'y a que des gens pour les poser.