Interview...

Aline Da Silva Mércelino


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel. Long, certes mais réel.

Où habites-tu ?
J'habite en Gaume dans le chouette petit village de Bellefontaine, non loin d'Orval.

Une famille, des enfants…
Je vis seule avec mon bébé chien. Enfin un bébé chien de 9 ans et 35 kilos !

Sucré ou salé ?
Salé mais j'adore cuisiner du sucré pour mon entourage. Ils s'en plaignent rarement.

Petite, que voulais-tu faire ?
Je voulais être vétérinaire. Et j'ai fini dans l'informatique !

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Beaucoup de personnes ont marqué l'histoire. Difficile de faire un choix mais je dirais Martin luther King

Ton truc contre le stress ?
Je lis. C'est le meilleur moyen de s'évader et de se vider la tête. Et si je ne peux pas lire, j'essaye de respirer.

Que fais-tu dans la vie ?
Je travaille dans l'informatique comme assistante à la maîtrise d'ouvrage. En gros cela consiste en l'analyse des besoins d'un client pour rédiger un cahier des charges afin de trouver le prestataire qui réalisera l'application attendue. Je fais le pont entre les utilisateurs finaux et les développeurs qui bien souvent ne parlent pas le même langage !

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
A l'école primaire. Pourquoi ? Je ne sais pas. J'aime les mots, le rythme qu'on peut leur donner. Et puis, écrire est un besoin, une nécessité pour sortir ce qu'il y a au fond de moi.

As-tu déjà publié quelque part ? Et quoi ? Quel genre ?
En juin 2016, j'ai participé à un recueil collectif de poésie. Ce fut une chouette expérience.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Oui, à 13 ans et j'en parle dans mon livre. C'était un concours d'écriture entre école.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Il est très difficile de trouver une maison d'édition qui publie de la poésie mais Chloé des Lys en fait partie. Qui plus est, c'est un livre un peu particulier ce qui rend la tâche encore plus compliquée. Et Chloé des Lys a accepté de me donner ma chance.

Quel ouvrage vas-tu publier ? Quel genre ? Résumé ?
"En vers et contre tout". C'est une autobiographie autour des poèmes que j'ai écrits depuis mes 12 ans jusqu'à une vingtaine d'années. Le passage de l'enfance au monde adulte, en passant par l'adolescence. J'y livre beaucoup de moi.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
J'en parle autour de moi, petit à petit pour le moment.

Projets pour la suite ?
Continuer à écrire, m'essayer à l'écriture de nouvelles ou pourquoi pas d'un roman. C'est un travail très différent de la poésie mais qui mérite qu'on s'y essaye.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Par besoin, quand je ne parviens pas à dire ce que je ressens et de préférence à l'ancienne : bic et papier. Parce qu'on ne rédige pas de la même façon à la main qu'avec un clavier. Et puis j'ai un clavier sous les doigts toute la journée, c'est bien assez.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
En littérature, je suis une fan inconditionnelle de Stephen King. Pendant mes recherches d'une maison d'édition, j'ai aussi découvert des auteurs belges qui méritent d'être lus. Des perles se cachent en Belgique. Côté musique, j'apprécie beaucoup Grand Corps Malade, poète des temps moderne aux mots qui font mouche. Côté cinéma, si je cite "Shning" de Kubrik, cela étonnera-t-il quelqu'un ? Côté peinture, je n'y connais pas grand chose, je dois l'admettre.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
Nancy Vilbajo, une amie et auteure également, qui m'a encouragée à écrire "En vers et contre tout". Nous nous soutenons dans nos projets respectifs. Elle est ma soeur de plume.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
La lecture, c'est indéniable. Mais également le scrapbooking, la cuisine et surtout mon chien. Je me suis mise aussi à la couture, il y a deux ans. Surtout pour la déco de la maison : tentures, housses de coussin, cadeaux personnalisés, housses pour le coussin du chien.

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
Pas encore. Je regarde surtout ce que les autres auteurs proposent afin de proposer quelque chose d'accessible sans tomber dans le "too much". J'aime prendre le temps de bien faire les choses.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
L'injustice et le manque de respect.

Ta citation favorite ?
Carpe Diem. Nous vivons dans un monde où tout va trop vite et on ne prend plus la peine de profiter du temps présent. J'avoue aimer m'asseoir sur un banc dans le jardin et regarder la nature, écouter les oiseaux sans penser à rien. Etre juste là.

Une qualité et un défaut ?
La sincérité est une valeur à laquelle je crois énormément. Un défaut ? Je les ai tous (ou presque) ! Je dirais maniaque ... c'est celui qui me prend le plus de temps vu que j'aime que tout soit en ordre.

Un souhait ?
Prendre le temps d'écrire plus

Est-ce indiscret de te demander si tu crois en dieu ?
Non, ce n'est pas indiscret. Je ne crois pas en Dieu, tel qu'il est défini par les hommes. Je préfère croire en la nature, en ce qu'elle a de bon à nous offrir mais qu'elle peut nous reprendre. Je reste persuadée que quoi que nous fassions, elle reprendra toujours le dessus.

As-tu peur de vieillir ?
Approchant tout doucement de la quarantaine, non. J'ai l'âge que j'ai (même si je ne le fais pas :D ) et j'apprends à vivre avec. Vieillir, c'est dans la tête. Cela fait 19 ans aue j'ai 20 ans !

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Il parait qu'il n'y a pas de question stupide, qu'il n'y a que de sottes gens.