Interview...

Laurent Damoiseaux


Pseudo ou nom réel ?
Damoiseaux

Où habites-tu ?
Liège. Au-dessus de l’hôpital de la citadelle à la fin de la rue Ste Walburge

Une famille, des enfants…
J'ai divorcé 2 fois avec 1 enfant à chaque fois, Akim 23 ans et Téo 14 ans, puis deux relations en cohabitation. La première avec 1 autre enfant, Aramis 8 ans et la dernière deux garçons Noah 4 ans et Adam 1,5 ans avec Solange qui est Rwandaise. Nous sommes ensemble depuis 7 ans.

Sucré ou salé ?
Les deux.

Petit, que voulais-tu faire ?
Menuisier, ébéniste.

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Chuang Tseu.

Ton truc contre le stress ?
Souffler à fond et longtemps, puis inspirer par le ventre, puis une inspiration et expiration normal. Trois fois de suite.

Que fais-tu dans la vie ?
Je travaille comme aide-comptable. Toute ma carrière, j'ai été cuisinier. Après mes 45 ans, j'ai voulu devenir comptable et avoir une vie stable. Cela fait 6 ans que je ne fume et ne bois plus.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
La première fois, j'avais +- 8 ans. Pour résumer un film qui m'avait plus.

As-tu déjà publié quelque part ?
Non.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Non.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Premièrement pour la proximité et ensuite pour le caractère de l'édition.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
"Le Bonheur Sous-jacent de la Souffrance"

Quel genre ?
Initiatique. C'est un guide, une carte pour découvrir la nature des phénomènes. Grâce à" des moyens habiles", nous apaisons notre corps, notre mental puis notre inconscient pour nous libérer de l'emprise de notre cerveau reptilien.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Je pense aller dans des bibliothèque, sur des forum, etc.

Projets pour la suite ?
J'ai entamé un autre livre pour transmettre les enseignements sur la mort. Comme c'est un sujet difficile à aborder en Europe, je mets en scène des personnages dans une histoire d'incarnation en réincarnation.

Pourquoi écris-tu et comment ?
L'écriture à l'époque du "Bonheur Durable" était un exutoire. En effet, j'étais en plein divorce et je ne pouvais plus voir mes enfants. J'écris dans mes temps libre.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Mes influences sont Taoïste. Mes maître de cœur: Jamyang Khyentsé Chökyi Lodrö, Dilgo Khyentsé Rinpoché, Sogyal Rinpoché et mon auteur référant, SS Le Dalaï-Lama.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
La cuisine, la patisserie, la course à pieds, la natation, le vélo et la méditation "Lamrim".

As-tu un blog ou un site ? Adresse… qu’y proposes-tu ?
J'ai un groupe Facebook privé où je publie des citations, des impressions, etc.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
L'injustice.

Ta citation favorite ?
"Entrant dans cette vacuité qui est complètement pure, incomparable et suprême, j'y demeure".