Interview...

Alain Bustin (Albert)


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel ! Albert m’a convaincu… Au début de l’écriture, je voulais t’utiliser comme pseudonyme…AL.B pour Alain Bustin. De plus, Albert est un prénom magnifique pour le personnage qui se veut être un antihéros.

Tu habites où ?
Hélas pas dans mes montagnes mais à Bouge sur les hauteurs de Namur (Belgique). De mon bureau, jolie vue sur la Citadelle…

Sucré ou salé ?
Les deux. Très gourmand !

Ton job ?
Cadre Commercial dans une multinationale du pays du soleil levant. Stress, boulot énorme et maximum de pression.

Un souhait ?
Imagine (John Lennon).

Pourquoi t’es chez Chloé des Lys ?
Un conseil que je ne regrette pas d’avoir suivi !

T’écris quoi ?
Mon premier roman est d’inspiration autobiographique. Il est arrivé au moment ou je cherchais un nouveau moteur de vie. Au départ, je souhaitais réaliser un seul exemplaire pour mon fils Nicolas. Le second roman est en marche. Une grande course de montagne sera la toile de fond…

Roman ou autobiographie ?
Un peu des deux mais pas dans une juste proportion…

Un message dans ce roman ?
Ne jamais juger et surtout ne pas se fier aux apparences ! Au fond de nous tous, il y a un enfant et donc une histoire…

La photo de couverture ?
Un cadeau merveilleux d’une amie photographe qui habite Zinal en Valais. Ses photos de montagne sont magnifiques de lumière et d’émotion. Je m’y retrouve tellement.

A propos, tu écris depuis quand ?
Dans la tête depuis très longtemps. Sur le papier comme l’indique le roman, depuis septembre 2005. A ce moment, une question de survie. Comme quoi, il faut toujours essayer de comprendre les signaux qui se présentent à nous. Ton choix indique ton chemin…

Comment se passe pour toi l’écriture ?
Solitaire, essentiellement sur un ordinateur portable et presque toujours hôte d’une abbaye Cistercienne de renom. Pour le reste, des notes les nuits sans sommeil et un dictaphone pour enregistrer l’émotion captée à certains instants.

Bientôt un deuxième roman ?
Il est en cours d’écriture mais beaucoup trop tôt pour en parler…

Tes livres cultes, tes films cultes, tes personnages cultes ?
Allez hop pour faire simple, pas de s ! Alors, Le petit prince pour LE LIVRE, La mélodie du bonheur pour LE FILM, Chaplin et Lawrence d’Arabie pour les personnages culte.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
La bêtise humaine. Sans limites !

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Vous pouvez répéter, je n’ai pas compris la question…