Interview...

Christine Brunet


Pseudo ou nom réel ?
C’est mon vrai nom ! J’assume…

Où habites-tu ?
En France, sur les Combrailles, au cœur du parc des volcans d’Auvergne… C'est-à-dire ? Au dessus de Clermont-Ferrand. Mais je ne suis pas de la région… Je viens du sud de la France, Aubagne plus précisément, la patrie de Marcel Pagnol…
Certes, dans le sud, il y a le soleil… Bien moins de neige et la température ne descend guère au dessous des – 5°. Mais l’Auvergne offre une qualité de vie incomparable…

Une famille, des enfants ?
Je suis mariée et j’ai un petit garçon de huit ans…

Qu’est-ce que tu pourrais dire encore sur toi ?
Je voyage énormément, un virus que j’ai attrapé au berceau. J’ai parcouru l’Europe dans ma jeunesse pour le plaisir mais aussi pour les études et j’ai continué… J’ai traîné mes guêtres du Ladakh aux hauts plateaux des Andes boliviennes et chiliennes, du Namib au Gobi, de l’Equateur à Madagascar, de l’Orénoque à Hong Kong, et je ne suis pas près de m’arrêter ! C’est si enrichissant d’aller à la rencontre de la différence…

Sucré ou salé ?
Salé mais pas sucré-salé… Pas de compromis !

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
J’ai toujours écrit… Mais j’ai commencé sérieusement en 93 alors que j’habitais en Grande-Bretagne, à Preston. Le temps s’y prêtait bien… D’abord, je me suis lancée dans des romans de science-fiction, simplement parce que j’aime la SF sous toutes ses formes. Puis, je suis passée au roman d’aventure. A présent, j’écris des polars… un genre qui me convient mieux, à l’évidence.

Pourquoi écrire ?
C’est un besoin… Non que je me serve de mes récits comme déversoir de mes angoisses ou que sais-je, encore ? Mais j’ai une imagination que mes proches qualifient de « débordante » et je m’en sers. J’adore écrire, créer de nouveaux personnages, élaborer de nouveaux scénarii, échafauder de nouveaux mystères… C’est passionnant !

Pourquoi Chloé des lys ?
Ras le bol des éditeurs qui ne lisent pas les livres qu’ils reçoivent ! Et puis, j’aime la façon dont CDL aborde l’édition… Enfin des gens qui aiment ce qu’ils font !

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Il s’agit d’un roman qui oscille entre thriller et polar : son nom, Nid de vipères.
Je n’ai pas envie d’en résumer l’histoire… parce que je n’ai pas envie d’en dévoiler les rebondissements… Un résumé, c’est bien trop réducteur… Où serait le plaisir de la découverte ?
Je te propose donc un extrait, celui qui figurera en 4e de couverture :
« (…) Deux bruits de pas, donc deux personnes... Ils emportaient le corps... Une voix féminine chinoise, quelques ordres rapides, des bruits métalliques... Peut-être des instruments chirurgicaux... Qu'est-ce qu'on lui faisait, encore ? Pourquoi ne l'amenait-on pas dans un hôpital digne de ce nom? Il frissonna d’inquiétude puis serra les dents : il devenait trop tendre… Un sentiment qui n’avait pas lieu d’être, surtout avec cette fille et dans sa propre situation… Et les minutes passèrent... L'électrocardiogramme était toujours aussi dramatique dans un environnement à présent silencieux. L'Airbus amorçait sa descente (...) ».
Alors, qu’est-ce que tu en dis ?

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Je vais d’abord créer mon blog… Mais j’attends encore un peu : pour l’instant, je fignole ma maquette pour livrer à Christian quelque chose d’impec… Pas simple, mais bon…
Par ailleurs, lorsque le livre sera finalisé, je compte le référencer sur Amazon, le proposer à quelques libraires de ma région comme aux grandes surfaces franchisées qui acceptent de promouvoir les éditions moins connues. J’ai également quelques pistes pour la presse.
Aujourd’hui, j’en parle à mes connaissances : on m’a déjà proposé une rencontre avec un club de lecture ainsi qu’une présentation du bouquin dans ma ville d’origine par l’intermédiaire de la municipalité. Je viens à peine de signer mon contrat… C’est déjà pas mal…
J’ai aussi préparé un article sur Wikipédia… Je m’occuperai également des pistes fournies par CDL. Et puis, pourquoi pas, faire quelques foires aux livres ?

Des projets pour la suite ?
Ecrire… Encore et toujours ! Nid de vipères était mon premier polar… J’en ai écris d’autres depuis… Et je suis encore en train d’en élaborer un… Je m’amuse, quoi…

Pourquoi écris-tu et comment ?
Pourquoi j’écris, je l’ai déjà dit… Pour m’amuser ! Comment ? Avant, j’avais besoin de sentir la feuille de papier sous ma main et le stylo… Maintenant, le clavier me sert de stylo, l’écran de feuille… Pas plus mal…

Tes influences, etc…
J’aime les auteurs classiques… parce que j’ai une formation classique… De Du Bellay à Gracq en passant par Dostoievski ou Wolf, j’ai dévoré des centaines de bouquins… Mais mes préférés restent Hugo, Dumas père et fils, Jules Verne, Agatha Christie, Maurice Leblanc, etc…
Au cinéma, je préfère les films d’action, SF ou pas, d’ailleurs : Star Wars, Star Treck, Avatar, Rambo, Le pacte des Loups… Une bonne façon de se changer les idées…
En peinture, Kandinsky et les « clair-obscur » du Quattrocento ont mes faveurs… Quant à la musique, même si j’écoute toujours avec plaisir des pièces pour orgue de Bach par exemple, je préfère des groupes comme Linking park, Depeche Mode, Evanescence ou Police…

Tes hobbys ?
L’Ecriture avant tout… Mais je fais partie également du comité de lecture d’un éditeur connu français…
Au-delà, je m’occupe de mon jardin et de mon aquarium : j’élève des Cichlidés du Malawi.
Et puis je m’occupe du prochain voyage… Pas le temps de s’ennuyer !

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Certains touristes que je rencontre lors de mes voyages… et la façon dont les gens se fichent de l’environnement.

Un souhait ?
Je souhaite que mon bouquin atteigne son objectif : faire passer un bon moment à mes lecteurs, leur donner la possibilité de s’évader quelques instants de leur quotidien.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
T’en n’as pas marre d’écrire ?