Interview...

Henri Beaudout


Pseudo ou nom réel ?
Comme je n'ai rien à cacher, c'est mon nom réel qui figure sur mon livre `` DEVOIR ET MEMOIRE``

Où habites-tu ? Explique…
En qualité de citoyen du monde, je partage ma vie entre l'Amérique du Nord et l'Europe, avec un petit coup de coeur pour le Canada et la France.

Une famille, des enfants…
Je suis marié depuis soixante ans à une charmante parisienne qui m'a donné une adorable fille.

Que fais-tu dans la vie ?
J'ai commencé ma vie active à la SNCF, puis à Air-France comme dessinateur industriel. Par la suite, j'ai obtenu mes brevets de pilote sur un avion léger et occupé le poste de secrétaire de l'Aéro-Club Air- France à Paris.
J'ai vécu l'occupation allemande lors de la seconde guerre mondiale et j'ai appartenu à un réseau de résistance avant de rejoindre un maquis armé, pour finir le combat dans la 1 ière Armée Francaise (Rhin et Danube).

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Emigré au Canada en 1952, j'ai organisé et dirigé la première traversée de l'Atlantique Nord en radeau fait de bois et de corde, un des plus grands exploits maritimes du 20 ième siècle. (1956)

As-tu déjà publié quelque part ?
En 1958, les Editions Beauchemin du Canada ont publié mon premier livre intitulé `` L'EGARE II ``.
En 2008, les Editions La Caboche ont édité mon second livre ``LES TRIBULATIONS DE BOB BRUMAS``.
Dans un avenir très proche, je compte publier mon troisième livre ``LES EGARES`` (version entièrement revue et corrigée de ma traversée de l'Atlantique Nord en radeau primitif.)

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
En 1967, suite à ma traversée de l'Atlantique Nord d'est en ouest à la voile sur mon voilier ``Exocet`` sur les traces de Jacques Cartier (1534), on m'a remis le ``GRAND PRIX DU NAUTISME``décerné par l'Exposition Universelle de Montréal au Canada.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Tout simplement parce que le comite de lecture de Chloé des Lys a retenu mon manuscrit.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Je donne des conférences dans les bibliothèques ,projette mon film tourné durant ma traversée en radeau et je fais certaines émissions à la radio.

Pourquoi écris-tu et comment ?
J 'écris pour partager avec mes lecteurs mon vécu et, aussi, pour qu'ils sachent que la guerre n'est pas un jeu. C'est un besoin auquel il m'est impossible de résister. Ca soulage!

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
J'aime les mots, j'adore Pagnol, Kessel me fait réver, Hemingway me boul- verse. A 13 ans, lors d'un concours de dessin, le maréchal Pétain m'avait envoyé sa photo avec comme dédicace ``continuez dans cette voie, mon enfant``. Le cinéma ne me passionne pas. Par contre écouter le boléro de Ravel me fait vibrer.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
J'aimerais parler de mon frère d'armes, Gilbert Boulanger, mitrailleur de queue à bord des bombardiers de la R.A.F.lors de la seconde guerre mondiale,que malheureusement j'ai rencontre un peu tard.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
J'aime dessiner, d'ailleurs les 64 croquis figurant dans mon livre sont de moi.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Il n'y a rien qui m' enrage plus que d'entendre des gens parler de sujets qu'ils connaissent mal.

Un souhait ?
Mon souhait le plus cher c'est de voir mon livre enfin en librairie.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
La question la plus stupide qu'on puisse me poser est précisément cette dernière qui ne mène à rien.

Mes occupations
Mes occupations en tant que retraité sont simples: j'adore assister au réveil de la nature, taquiner la truite dans les rivières d'eau vive, débusquer le lièvre ou la bécasse et chercher les champignons dans les bois.