Interview...

Mickaël Auffray


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel.

Où habites-tu ?
En périphérie d'une jungle urbaine.

Une famille, des enfants…
Un fils et une famille autour.

Sucré ou salé ?
A l'heure du fromage, les deux mélangés. Quelques idées: Roquefort/raisins, coulommiers/poires, Saint Marcelin/figue, Tomme/confiture et Rouy/cola (assemblage créé un dimanche soir où le frigo sonnait creux).

Petit, que voulais-tu faire ?
Construire des véhicules en Légo et bâtir des scénarios face à mon tapis de route. Depuis j'ai changé d'orientation car on m'a dit que ce n'était pas une filière d'avenir.

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Pour prendre un personnage de l'époque contemporaine, je trouve la vie de Saint-Exupéry passionnante: ce mélange d'écrivain et d'aventurier touche à tout, le mystère autour de sa mort.

Ton truc contre le stress ?
Respirer bien fort et se rappeler que l'on est mortel. Inconvénient: si ça ne fonctionne, cela procure du stress élevé au carré.

Que fais-tu dans la vie ?
Je suis enseignant technique auprès de jeunes sourds, en région parisienne.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
En 2011. Après avoir lu "Les contes de la bécasse" de Maupassant, j'ai rassemblé des bouts de papiers griffonés et j'ai cherché à créer un tout.

As-tu déjà publié quelque part ? Et quoi ? Quel genre ?
« Ce coquin de Félix » aux éditions L'échappée belle
« Makina et autres boucheries » aux éditions La p'tite Hélène
Dans des recueils collectifs et revues (FPM, Squeeze, Harfang).

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
On a sélectionné plusieurs de mes textes pour des recueils collectifs (Bordulot, DDK, Rooibos), notamment un premier prix pour la revue Rue Saint Ambroise.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Ils ont accepté mon manuscrit et j'en suis content: les lecteurs belges semblent plus ouverts au genre nouvelles.

Quel ouvrage vas-tu publier ? Quel genre ? Résumé ?
" Vous êtes ici " est un recueil de 9 nouvelles exposant des personnages à l'adversité contemporaine:
- Araignée relate l'extermination d'une araignée sur fond de crise conjugale ;
- Crise de vocation traite des sentiments confus d'un commercial déchu ;
- Au revoir, bonne soirée interroge sur les motivations du don et sur notre regard face à la misère ;
- Samskeyti décrit l'urbanisation galopante à travers la vision d'un narrateur à fleur de peau ; - À la chienne expose l'aliénation d'un salarié qui travaille à la chaîne ;
- L'homme qui était bien garé caricature une saynète pour critiquer un certain journalisme ;
- L'impasse révèle les déchirures d'un couple au pied du mur ;
- Tout doit disparaître illustre la folie d'un jeune retraité qui jette tout par la fenêtre ;
- Vous êtes ici soumet un homme en quête de sens à une intrigue minimaliste.

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Se faire connaître... Effectivement, c'est le projet une fois publié. Je dirais même que, trop souvent, c'est le projet avant même d'avoir écrit... Par le passé, j'ai fait des lectures musicales dans des bars, pratiqué le dépôt-vente en librairie, participé à des salons, fait des dédicaces en grande surface, contacté des blogs de chroniqueurs littéraires.

Projets pour la suite ?
Oui, mais je ne dévoile rien car, dans quelques années, je n'ai pas envie de relire ce que j'avais prévu.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Créer des personnages dans un univers afin de porter un regard sur le monde, une réflexion sur une situation.

Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Cette liste a évolué et évoluera:
Littérature: Maupassant, Carver, Cortazar, Zweig, Orwell, Bukowski, Allais.
Cinéma: Kubrick, Lumet, Loach, Mann, Hitchcock et l'Hollywood des années 40-50 (Capra, Hawks, Huston, Wilder). Cocorico pour Blier, Carné, Veber
Peinture: Friedrich, Rousseau, Hopper, Dali.
Pour la musique, je ne vais pas réussir à faire une liste courte.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
On va faire des jaloux ! Du coup, j'en profite pour rendre hommage à oniris.be. Ce site permet à des auteurs de se frotter à une critique constructive et fonctionne grâce à un collectif de bénévoles très impliqués. Longue vie à ce site !

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Batteur collégien dans un groupe "garage" et quelques compos via MAO :https://riffmackaulaye.bandcamp.com/

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Dans mon petit quotidien, la publicité, les transports bondés et certains choix politiques, tout en ayant conscience qu'il y a bien plus grave ailleurs.

Ta citation favorite ?
"Qui craint de souffrir souffre déjà de ce qu'il craint". Essais de Montaigne (que je n'ai pas lu).

Une qualité et un défaut ?
Toujours pressé... de vivre.

Un souhait ?
La décroissance mondiale : l'issue la plus raisonnable pour éviter (s'il n'est pas trop tard) le bourbier qui s'annonce.

Est-ce indiscret de te demander si tu crois en dieu ?
J'essaie de croire qu'il existe une justice immanente, c'est en lien avec l'esprit de certaines religions. Je ne réponds pas vraiment à la question car je n'ai pas vraiment de réponse.

As-tu peur de vieillir ?
Le corps vieillit pendant que l'esprit accumule l'expérience. C'est le tragique de l'humain, il faut accepter le tragique.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Celle-ci précisément ;)