Interview...

Jocelyne Aubin


Pseudo ou nom réel ?
Nom réel.

Où habites-tu ?
J'habite Louvain-la-Neuve depuis trente cinq ans.

Une famille, des enfants…
J'ai deux enfants et deux petits-enfants.

Sucré ou salé ?
Les deux.

Petite, que voulais-tu faire ?
C'est difficile de me souvenir avec précision de ce que je voulais faire, je sais par contre que je voulais faire quelque chose en rapport avec la création, écrire, dessiner, jouer une pièce de théâtre...

A quelle figure historique aimerais-tu ressembler ?
Je ne me suis jamais posée cette question, mais, peut-être à Gabrielle Chanel, si on peut la considérer comme figure historique...

Ton truc contre le stress ?
La respiration ample.

Que fais-tu dans la vie ?
Je me suis consacrée à la sculpture durant vingt-cinq ans, expos, créations suivant commandes, j'ai donné également des cours de sculpture pour l'Université des Aînés de Louvain-la-Neuve, des cours pour les étudiants, des cours pour les enfants, jusqu'il y a dix ans, décès de mon mari, où j'ai renoué avec ma complice d'enfance, l'écriture.

Quand as-tu commencé à écrire et pourquoi ?
Dans l'enfance. Les mots, la musique des mots est ce qui me touche le plus personnellement et ce qui me donne le plus envie de partager.

As-tu déjà publié quelque part ?
Oui, en 2001, éditions Lux. Poésie.

As-tu déjà remporté des prix ou obtenu une reconnaissance quelconque ?
Non.

Pourquoi Chloe des Lys ?
Pour avoir plus de chance que mon manuscrit soit réellement lu.

Quel ouvrage vas-tu publier ?
Un roman. "Le miroir des songes… Concerto en bleu pour chiffon et violon".
Léa, magicienne des tissus, couturière,
Léa, magicienne des formes, des couleurs, sculpteur, peintre,
Deux femmes embarquent pour une promenade créative en solitaire, unies cependant par un fil invisible… Leur première approche est instinctive… L'inspiration se nourrit d'images furtives, passées et présentes, petites bribes du temps saisies en plein vol. C'est ensuite l'évidence… Même au delà des songes… L'oeuvre devient miroir...

Comment fais-tu pour essayer de te faire connaître ?
Organiser des rencontres dans les librairies ou ailleurs.. Ce qui est avant tout important pour moi est de pouvoir parler avec les gens.

Projets pour la suite ?
Ecriture de contes, création je l'espère d'un spectacle.

Pourquoi écris-tu et comment ?
Toujours le même amour de la musique des mots.

. Tes influences, tes maîtres, tes coups de cœur en littérature, cinéma, peinture, musique…
Dans l'enfance c'était Colette, coup de coeur… j'aime beaucoup Francis Dannemark, cinéma, j'aime les films de Lelouch, peinture Chagall, musique Bach, mais aussi les musiques dîtes de variété avec des beaux textes.

Un ami ou une amie dont tu aimerais qu’on parle ?
J'ai la chance d'avoir plusieurs très bonnes amies, difficile de choisir.

Tes hobbys ? Musique, dessin, peinture…
Rouler à moto.

As-tu un blog ou un site ?
Je n'en ai plus pour l'instant.

Qu’est-ce qui te fout en rogne ?
Les prétentieux. Les personnes qui pensent connaître les réponses à tout.

Ta citation favorite ?
Je n'en ai pas.

Une qualité et un défaut ?
Suite dans les idées. Têtue.

Un souhait ?
Le bonheur pour tous ceux que j'aime… et les autres.

Est-ce indiscret de te demander si tu crois en dieu ?
On peut l'appeler Dieu ou lui donner un autre nom, mais je crois qu'on n'est pas seul, effectivement.

As-tu peur de vieillir ?
Non.

Quelle est la question la plus stupide qu’on pourrait te poser ?
Je vais y réfléchir.