br>
La joue gauche ça va, c'est surtout la droite (2)...

L’autre jour j’étais dans le tram 92 (un peu inquiet quand même car ma carte est périmée) mais bon… les contrôles c’est surtout aux heures de pointe et là, il était dix heures. Sinon, je suis un us âgé (je suppose que ça veut dire utilisateur) plutôt calme et convenable.

Par exemple, je n’hésite jamais lorsque le wagon est bondé et que je vois monter une femme enceinte, à lui proposer discrètement mais poliment de s’assire sur mes genoux. Avec mon ventre plein de muscles il ne lui reste plus beaucoup de place mais en la tenant fermement par la taille ça va…c’est une question de savoir vivre.

Soit. Ce jour là, tout était plein et je me tenais à la barre centrale face à une jolie madame permanentée qui sentait bon une Eau de Cologne de marque. Elle regardait fixement vers le chauffeur au bout du wagon sans doute pour ne pas céder à mon charme ravageur (c’est une expression de la grosse Charlotte). Je voyais bien qu’elle luttait pour ne pas succomber mais je sais me tenir et me contentait donc de respirer très discrètement dans son oreille…

Lorsque soudain, que vois-je ? Une grosse mouche bleue qui trottine sur son épaule et prend maintenant la direction du corsage, tout à son aise, les pattes dans les poches, en sifflotant. Or tout le monde sait que ces mouches bleues sont les plus crades de toutes. Elle siphonnent les flattes de vaches, traînent sur les fruits pourris et même (on passe à l’instant devant l’église Sainte-Marie) les coins et recoins de ce édifice qui sont comme autant d’urinoirs à ciel ouvert.

Il faut absolument que je prévienne cette pauvre bourgeoise en grand danger rapport au sida etc… car le grosse bleue descend maintenant vers la vallée de Chamonix. Alors je me lance et pointe un doigt ou une main discrète et retenue vers cette sale bestiole pour la chasser et sauver ainsi la belle inconnue… lorsque le 92 fait un brusque coup d’arrêt afin d’éviter un cycliste qui traverse imprudemment les rails !

La joue gauche ça va, c’est surtout la droite qui tire un peu (2).